Bouygues, confiant pour les télécoms, en tête du CAC 40

vendredi 13 mai 2016 11h27
 

par Gilles Guillaume et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Bouygues a confirmé vendredi tous ses objectifs annuels après un trimestre marqué par les premiers signes de stabilisation de ses activités construction en France et une performance solide de sa branche télécoms.

Le groupe diversifié prend 3% à la Bourse de Paris vers 10h30, signant la plus forte hausse du CAC 40 (-0,5%).

"Les résultats de Bouygues Telecom au T1 sont encourageants, mais il reste du chemin à parcourir", commente Bryan Garnier dans une note.

"Le consensus intègre déjà un redressement des télécoms, et de manière plus marginale des marges du contracting", ajoute Kepler. "Mais nous pensons aussi que la déception des investisseurs après deux années de spéculations sur une consolidation des télécoms restera un facteur limitant tout rebond boursier."

Bouygues a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 6,534 milliards d'euros, en baisse de 3%. Son résultat opérationnel courant a fait apparaître une perte de 140 millions d'euros, réduite par rapport à celle de 194 millions du premier trimestre 2015.

Le consensus établi par Thomson Reuters donnait un chiffre d'affaires de 6,48 milliards d'euros et une perte opérationnelle courante de 172 millions.

Le chiffre d'affaires des activités construction et routes, pour lesquelles le premier trimestre constitue toujours le creux de l'année, a reculé de 5% tandis que celui de Bouygues Telecom a augmenté de 6%. La filiale de télécommunications du groupe a gagné sur la période 240.000 clients mobiles, et 71.000 clients fixes.

"Sur le trimestre, on a à la fois une dynamique commerciale forte et une amélioration des résultats opérationnels, l'année 2016 va probablement se poursuivre de la même façon, c'est certain", a déclaré le directeur financier Philippe Marien au cours d'une téléconférence de presse.   Suite...

 
Bouygues a confirmé vendredi tous ses objectifs annuels après un trimestre marqué par les premiers signes de stabilisation de ses activités construction en France et une performance solide de sa branche télécoms. Le groupe diversifié a réalisé un chiffre d'affaires de 6,534 milliards d'euros, en baisse de 3%. Son résultat opérationnel courant a fait apparaître une perte de 140 millions d'euros, réduite par rapport à celle de 194 millions du premier trimestre 2015. /Photo prise le 18 avril 2016/REUTERS/Jacky Naegelen