Eutelsat abaisse nettement ses objectifs de deux exercices

jeudi 12 mai 2016 18h57
 

PARIS (Reuters) - Deux mois après avoir changé de patron, Eutelsat a annoncé jeudi anticiper pour l'exercice en cours et le suivant une marge brute d'exploitation (Ebitda) plus faible que prévu et une stagnation, voire une baisse de son chiffre d'affaires, pâtissant du ralentissement du marché des satellites.

L'opérateur, dont l'ex-numéro deux de Canal+ Rodolphe Belmer a pris la tête le 1er mars, précise dans un communiqué qu'il présentera en juillet un point stratégique détaillé, fruit du "réexamen approfondi" de son organisation et de ses priorités stratégiques.

Le montant annuel moyen d’investissement d'environ 500 millions d'euros pour chacun des trois exercices à fin juin 2016, 2017 et 2018 est en cours de révision, précise notamment le groupe.

"Nous ajustons notre stratégie à un ralentissement de la croissance de l’industrie avec pour objectifs de maximiser la génération de cash flow et de protéger nos marges pendant ce cycle", précise dans un communiqué le directeur général Rodolphe Belmer, le successeur de Michel de Rosen, resté président non exécutif du groupe.

Eutelsat vise désormais une marge d'Ebitda autour de 76% pour l'exercice 2015-2016 et de 75% pour 2016-2017 au lieu de plus de 76,5% dans les deux ans.

Le groupe s'est dit déçu par son chiffre d'affaires du troisième trimestre, clos le 31 mars, qui n'a progressé que de 1,1% à 383,0 millions d'euros, la fin de contrats ayant impacté ses services de données et ses activités avec les gouvernements.

Le groupe révise ainsi une nouvelle fois à la baisse son objectif de chiffre d'affaires prévu pour l'exercice en cours, attendu désormais "globalement stable" et non plus dans le bas d'une fourchette antérieure de +2%/+3%.

Eutelsat, qui subit en outre la dégradation de la conjoncture économique en Amérique latine, où il est très présent, anticipe même pour 2016-2017 une baisse de 1% à 3% de son chiffre d'affaires au lieu d'une progression de 4% à 6% auparavant).

Le groupe dit qu'il pâtira du faible taux de renouvellement dans les services aux gouvernements et du non-renouvellement de capacité par certains distributeurs sur son satellite Hot Bird dans le cadre de l’optimisation de leur portefeuille.   Suite...

 
Eutelsat a abaissé ses objectifs de chiffre d'affaires et de marge brute d'exploitation (Ebitda) pour l'exercice en cours et le suivant, disant pâtir du ralentissement du marché des satellites. L'opérateur vise désormais une marge d'Ebitda autour de 76% pour l'exercice 2015-2016 et de 75% pour 2016-2017 au lieu de plus de 76,5% dans les deux ans. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard