Apple souffre de la baisse des ventes de l'iPhone

mercredi 27 avril 2016 07h36
 

par Julia Love et Anya George Tharakan

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a annoncé mardi la première baisse des ventes de l'iPhone depuis le lancement de la première version de son produit phare et le premier recul de son chiffre d'affaires depuis plus de dix ans, des contre-performances qui illustrent ses difficultés face à la saturation croissante du marché des smartphones.

Le groupe américain a notamment subi une chute de plus d'un quart de ses ventes en Chine, son deuxième marché après les Etats-Unis, et les prévisions qu'il a présentées pour le trimestre en cours sont inférieures aux attentes.

L'action Apple a perdu jusqu'à 8% dans les transactions hors séance mardi soir, tombant sous le seuil symbolique des 100 dollars pour la première fois depuis février et effaçant quelque 46 milliards de dollars de capitalisation boursière.

La marque à la pomme a vendu 51,2 millions d'exemplaires de l'iPhone sur le trimestre janvier-mars, le deuxième de son exercice fiscal, soit 10 millions de moins que sur la période correspondante de l'an dernier. Ce chiffre est toutefois meilleur qu'attendu puisque les analystes tablaient sur environ 50 millions d'unités écoulées seulement.

Le trimestre se solde par un bénéfice par action de 1,90 dollars alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S le donnait à 2,00 dollars.

Le chiffre d'affaires, à 50,56 milliards de dollars (44,79 milliards d'euros), est lui aussi inférieur au consensus, qui ressortait à 51,97 milliards.

Le directeur financier du groupe, Luca Maestri, a expliqué à Reuters que les ventes d'iPhone avaient été particulièrement élevées au deuxième trimestre de l'exercice précédent dans le sillage du lancement d'une nouvelle version de l'iPhone.

"L'iPhone 6 est une anomalie et crée donc une comparaison très difficile pour nous", a-t-il dit.   Suite...

 
A l'Apple Store de Los Angeles. Apple a annoncé mardi la première baisse des ventes de l'iPhone depuis le lancement de la première version de son produit phare et le premier recul de son chiffre d'affaires depuis plus de dix ans, des contre-performances qui illustrent ses difficultés face à la saturation croissante du marché des smartphones.  /Photo d'archives/REUTERS/Jonathan Alcorn