Alphabet, maison mère de Google, en deçà du consensus

vendredi 22 avril 2016 07h30
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Alphabet, la maison mère de Google, a publié jeudi un bénéfice et un chiffre d'affaires trimestriels inférieurs aux attentes des analystes, avec un recul de son coût par clic.

Le titre chutait de plus de 4% dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street.

Le géant de l'internet, deuxième capitalisation boursière mondiale, a fait état d'un bénéfice net de 4,21 milliards de dollars (3,73 millions d'euros) contre 3,52 milliards un an plus tôt, soit un bénéfice par action de classe A et B de 6,02 dollars contre 5,10.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 7,50 dollars. Les analystes prévoyaient en moyenne 7,97 dollars, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires consolidé a atteint 20,26 milliards de dollars contre 17,26 milliards un an plus tôt, manquant de peu le consensus qui était à 20,37 milliards.

Martin Pyykkhonen, analyste chez Rosenblatt Securities, relève que l'effet change a été plus prononcé que ce que prévoyait le groupe. "Avec une conversion des changes mieux anticipée, le résultat aurait été au-dessus du consensus de Wall Street", a-t-il dit.

Lors d'une conférence téléphonique sur les résultats, la directrice financière, Ruth Porat, a chiffré à 762 millions de dollars l'impact des taux de change et de la vigueur du dollar, montant ramené à 593 millions en tenant compte des opérations de couverture.

"A taux de change constants, notre chiffre d'affaires total a progressé de 23% sur un an et reculé de 4% en séquentiel, reflétant la saisonnalité après la période des fêtes", a-t-elle ajouté.

Le revenu publicitaire a augmenté de 16% à 18,02 milliards de dollars et le nombre d'annonces, ou clics payés, a progressé de 29%, mais le coût par clic, soit le prix moyen des annonces en ligne, a reculé de 9%.   Suite...

 
Alphabet, la maison mère de Google, a publié jeudi un bénéfice en hausse au premier trimestre mais inférieur aux attentes des analystes, avec un recul de son coût par clic. Le géant de l'internet a fait état d'un bénéfice net de 4,21 milliards de dollars (3,73 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Lam