Altice dit avoir utilisé légalement une société panaméenne

lundi 4 avril 2016 16h17
 

PARIS (Reuters) - Altice a dit lundi avoir recouru légalement entre novembre 2008 et décembre 2010 aux services d'une société panaméenne dans laquelle le groupe contrôlé par l'homme d'affaires Patrick Drahi précise qu'il ne détenait aucune participation.

Le nom de Patrick Drahi a été cité dans le cadre de l'enquête dite "Panama papers" sur les sociétés offshore du Panama.

"Le groupe international Altice, que contrôle M. Patrick Drahi et qui compte aujourd’hui 262 filiales et participations dans le monde, a recouru à une société panaméenne, dans laquelle ni M. Patrick Drahi ni le groupe Altice n’ont jamais détenu, directement ou indirectement, de participation", précise le groupe dans un communiqué.

Cette société, ajoute Altice, "a été utilisée sur des opérations accessoires pour des raisons de stricte confidentialité et dans des conditions parfaitement légales, sans aucune incidence fiscale, et a fortiori étrangères, de près ou de loin, à toute fin d’évasion, de dissimulation, ou d’optimisation fiscale".

(Jean-Michel Bélot, édité par Matthieu Protard)

 
Altice assure avoir recouru légalement entre novembre 2008 et décembre 2010 aux services d'une société panaméenne dans laquelle le groupe contrôlé par l'homme d'affaires Patrick Drahi précise qu'il ne détenait aucune participation. Le nom de Patrick Drahi a été cité dans le cadre de l'enquête dite "Panama papers" sur les sociétés offshore du Panama. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer