Échec des négociations entre Orange et Bouygues

vendredi 1 avril 2016 20h53
 

par Mathieu Rosemain et Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Orange et Bouygues ont annoncé vendredi l'échec de leurs négociations sur la vente de Bouygues Telecom à l'opérateur historique, une issue qui semble mettre un terme à la consolidation du secteur des télécoms engagée en France et au passage de quatre à trois opérateurs nationaux.

"Dans un marché où l'hypothèse d'une consolidation devient désormais durablement exclue, Bouygues Telecom poursuivra sa stratégie 'stand alone'", souligne le groupe de BTP, qui précise que ses administrateurs, constatant l'impossibilité de trouver un accord après trois mois de discussions, ont pris cette décision à l'unanimité.

"Le conseil d'administration d'Orange a constaté qu'un accord en vue d’un rapprochement avec Bouygues Telecom n'a pu être trouvé", constate de son côté l'ancien monopole au sujet d'un projet qui aurait pu modifier en profondeur le paysage des télécoms français.

Le rachat de Bouygues Telecom par Orange aurait permis, en limitant la concurrence, de mettre un terme à la guerre des tarifs déclenchée par l'arrivée des offres à bas prix de Free, filiale d'Iliad, en 2012.

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, avait pourtant déclaré plus tôt dans la journée que les négociateurs continuaient à avancer sans "point d'achoppement en particulier".

Les deux groupes avaient fixé le 31 mars comme date butoir pour conclure une opération évaluée à environ dix milliards d'euros, mais leurs conseils d'administration avaient décidé mercredi, faute d'accord, de prolonger les discussions jusqu'au week-end.

LIMITER L'INFLUENCE DE BOUYGUES   Suite...

 
Orange et Bouygues ne sont pas parvenus à trouver un accord sur la vente de Bouygues Telecom à l'ancien monopole public, rapporte vendredi Le Figaro sur son site internet, une information confirmée à Reuters par une source proche du dossier.  /Photo prise le 31 mars 2016/REUTERS/Jean-Paul Pélissier