Panasonic abaisse sa prévision de chiffre d'affaires 2018-2019

jeudi 31 mars 2016 13h54
 

TOKYO (Reuters) - Panasonic a annoncé jeudi avoir réduit de 12% son objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2018-2019, le géant électronique japonais évoquant la faiblesse de l'économie mondiale.

Il prévoit désormais des ventes de 8.800 milliards de yens (68,9 milliards d'euros) pour l'exercice qui débutera le 1er avril 2018, contre une précédente projection de 10.000 milliards.

Cette révision à la baisse montre que même l'une des plus solides entreprises d'électronique japonaises peine à croître dans un contexte de faiblesse de la consommation des ménages au Japon, d'atonie de l'inflation et de ralentissement de l'économie chinoise.

"L'objectif de 10.000 milliards de yens de ventes était destiné à affirmer avec force que nous voulions croître", a dit à des journalistes Kazuhiro Tsuga, directeur général de Panasonic.

"Mais nous sommes maintenant en train de nous rendre compte qu'une course au chiffre d'affaires n'est pas forcément la meilleure chose à faire."

Les analystes financiers étaient déjà arrivés à la conclusion que l'objectif 2018-2019 était difficile à tenir, Panasonic ayant déjà ramené sa prévision de chiffre d'affaires pour 2015-2016 à 7.550 milliards de yens contre une précédente prévision de 8.000 milliards.

Le consensus Thomson Reuters donne pour 2015-2016 un chiffre d'affaires d'environ 8.000 milliards de yens.

Panasonic a su, mieux que Sony et Sharp, prendre les devants pour sortir de produits à faibles marges, tels les smartphones et les télévisions à écrans plasma, et échapper ainsi à la concurrence dévastatrice d'autres asiatiques.

Au cours des dernières années, l'entreprise basée à Osaka s'est ainsi tournée vers de nouveaux segments de marchés comme les équipements automobiles, l'éclairage LED et ou encore les systèmes de télésurveillance.

(Makiko Yamazaki; Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Panasonic a réduit de 12% son objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2018-2019, le géant électronique japonais évoquant la faiblesse de l'économie mondiale. Il prévoit désormais des ventes de 8.800 milliards de yens (68,9 milliards d'euros) pour l'exercice qui débutera le 1er avril 2018, contre une précédente projection de 10.000 milliards. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino