Bouygues et Orange ont jusqu'à dimanche pour sauver leur projet

jeudi 31 mars 2016 10h54
 

par Julien Ponthus et Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Bouygues et Orange se sont donné jusqu'à dimanche pour sauver le projet de la vente de Bouygues Telecom à l'opérateur historique français, faute d'accord, selon des sources proches du dossier, sur des points sensibles comme le prix de la transaction ou la gouvernance.

Les deux groupes avaient fixé le 31 mars comme date butoir pour conclure une opération évaluée à environ dix milliards d'euros, mais les conseils d'administration ont constaté mercredi, chacun de leur côté, que les discussions n'avaient pas assez avancé.

Ce retard dans la concrétisation d'un projet susceptible de modifier en profondeur le paysage des télécoms français fait baisser jeudi l'ensemble des valeurs du secteur à la Bourse de Paris. Vers 10h00, Bouygues perd 3,6%, Orange 1,7%, Numericable-SFR 2,5% et Iliad 2,6%.

"Le conseil d'administration réuni le 30 mars 2016 a constaté que les négociations entre Orange et Bouygues n'étaient pas suffisamment avancées", écrit le groupe Bouygues dans un communiqué.

Le groupe de BTP, de télécoms et de médias précise que ses dirigeants se réuniront de nouveau "avant la fin du week-end prochain afin de prendre une position définitive sur la poursuite de ce projet de rapprochement".

De son côté, Orange a aussi estimé que "les négociations n'étaient pas suffisamment avancées" et annoncé que son conseil d'administration se réunirait de nouveau d'ici dimanche 3 avril.

La valorisation de Bouygues Telecom, le niveau de la participation de Bouygues dans Orange et la représentation du groupe de BTP au sein d'un conseil élargi de l'opérateur télécom ne sont pas encore tranchées, ont rapporté mercredi soir des sources proches du dossier.

"Beaucoup de points restent en discussion, notamment les questions de gouvernance", a indiqué une de ces sources, ajoutant que l'option du statu quo avait été évoquée par le conseil de Bouygues.   Suite...

 
Bouygues se donne jusqu'à la fin du week-end pour trouver un accord avec Orange sur la vente de Bouygues Telecom, alors que des sources proches du dossier évoquent des points sensibles encore non tranchés comme le prix de la transaction ou la gouvernance. /Photo prise le 3 mars 2016/REUTERS/Jacky Naegelen