Flavio Cattaneo nouvel administrateur délégué de Telecom Italia

mercredi 30 mars 2016 19h47
 

MILAN (Reuters) - Telecom Italia a annoncé mercredi avoir choisi Flavio Cattaneo comme nouvel administrateur délégué, quelques jours après la démission de son prédécesseur Marco Patuano, sur fond, selon des sources, de divergences stratégiques avec Vivendi, principal actionnaire de l'opérateur télécoms avec 24,9% du capital.

La décision du conseil d'administration a été unanime, a dit une source.

Flavio Cattaneo a une longue expérience des entreprises publiques, y compris en tant que directeur général du groupe de télédiffusion RAI et qu'administrateur délégué du gestionnaire de réseaux électriques Terna. Il dirige actuellement la société ferroviaire NTV, qu'il a remis sur la voie de la rentabilité plus vite que prévu.

Son nom avait été abondamment cité pour la succession de Marco Patuano, qui a démissionné le 21 mars.

"Cattaneo est quelqu'un qui sait parler au marché et il en a besoin au vu de toutes les épreuves auxquelles Telecom Italia est confronté", a dit une personne le connaissant.

La vente d'une participation dans la filiale relais INWIT et l'avenir de la filiale brésilienne de l'opérateur télécoms italien figurent parmi les premiers dossiers que Flavio Cattaneo aura à traiter.

Marco Patuano voyait dans TIM Participaçoes un actif stratégique, tandis que Vivendi pousse au contraire Telecom Italia à quitter le Brésil, ont dit des sources.

"La combinaison d'un nouveau patron et d'une position plus énergique du principal actionnaire pourrait produire un effet d'accélération du processus de décision", juge un trader.

Le redressement de Telecom Italia pourrait impliquer des suppressions d'emplois et, selon des sources, la question des réductions de coûts a été source d'accrochages entre Patuano, un vétéran de l'opérateur télécoms italien, et Vivendi.   Suite...

 
Telecom Italia a annoncé mercredi avoir choisi Flavio Cattaneo comme nouvel administrateur délégué, quelques jours après la démission de son prédécesseur Marco Patuano, sur fond de divergences stratégiques avec Vivendi, principal actionnaire de l'opérateur télécoms avec 24,9% du capital. /Photo prise le 22 mars 2016/REUTERS/Stefano Rellandini