Telefonica change de président exécutif

mardi 29 mars 2016 15h00
 

MADRID (Reuters) - César Alierte va quitter son poste de président exécutif de Telefonica qu'il occupe depuis seize ans et sera remplacé par son numéro deux, José Maria Alvarez-Pallete, a annoncé mardi l'opérateur télécoms espagnol, dont le choix illustre la volonté de s'engager dans une croissance portée par le numérique.

César Alierte, âgé de 70 ans, a pris la tête de l'ancien monopole en 2000, en pleine bulle internet, et il l'a transformé en un acteur mondial du secteur des télécommunications.

Sous sa direction, Telefonica est devenue la première entreprise espagnole à atteindre la barre des 100 milliards d'euros de capitalisation boursière en 2007. Sa valeur est retombée à 48 milliards d'euros, le groupe ayant entrepris ces dernières années de céder des actifs et de réduire son endettement.

José Maria Alvarez-Pallete, 52 ans, est entré en 1999 chez Telefonica et en a rejoint le conseil d'administration en 2006. Il est devenu le numéro deux du groupe en 2012.

Il est le principal responsable de la stratégie consistant à faire pleinement basculer Telefonica dans l'ère numérique avec des investissements dans l'internet à très haut débit et dans les contenus, qui ont permis au groupe de renouer avec la croissance.

Le conseil d'administration, dont César Alierte restera membre, examinera la promotion de José Maria Alvarez-Pallete au poste de président exécutif lors de sa prochaine réunion le 8 avril.

(Jesus Aguado et Julien Toyer, Benoit Van Overstraeten et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison et Wilfrid Exbrayat)

 
César Alierte (à droite sur la photo) va quitter son poste de président exécutif de Telefonica qu'il occupe depuis seize ans et sera remplacé par son numéro deux, José Maria Alvarez-Pallete (à gauche), un choix qui pour l'opérateur télécoms espagnol illustre la volonté de s'engager dans une croissance portée par le numérique. /Photo d'archives/REUTERS/Andrea Comas