Internet deviendra en 2017 le premier support publicitaire

lundi 21 mars 2016 09h08
 

(Reuters) - Les dépenses publicitaires sur internet dépasseront pour la première fois l'an prochain celles à la télévision, a estimé lundi l'agence ZenithOptimedia, spécialisée dans les prévisions sur le marché publicitaire.

La publicité sur internet connaîtra cette année une croissance trois fois supérieure à celle sur les autres supports, grâce à la demande pour des annonces sur les réseaux sociaux, la vidéo en ligne ou la recherche payante, prévoit l'agence.

En décembre, ZenithOptimedia estimait qu'internet ne deviendrait le premier support publicitaire qu'à compter de 2018.

"L'économie mondiale est confrontée à d'importants défis", constate l'agence qui appartient au français Publicis. "Mais la confiance des annonceurs reste largement intacte et nos prévisions pour la croissance mondiale en 2016 ont à peine changé depuis la publication de nos prévisions précédentes en décembre."

ZenithOptimedia a revu sa prévision de croissance mondiale du marché publicitaire à +4,6% pour 2016 au lieu des +4,7% qu'elle attendait en décembre.

En 2015, la croissance avait été de 3,9%.

L'Euro de football, les Jeux olympiques de Rio et l'élection présidentielle américaine viendront soutenir les dépenses publicitaires cette année. Parmi les "défis" cités par ZenithOptimedia figurent en revanche les difficultés économiques en Chine, en Russie et au Brésil ainsi que les incertitudes entourant le référendum britannique sur l'adhésion à l'Union européenne.

(Mamidipudi Soumithri à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

 
Les dépenses publicitaires sur internet dépasseront pour la première fois l'an prochain celles à la télévision, selon l'agence ZenithOptimedia, spécialisée dans les prévisions sur le marché publicitaire.