Le patron de Telecom Italia démissionne

dimanche 20 mars 2016 14h49
 

par Agnieszka Flak et Danilo Masoni

MILAN (Reuters) - L'administrateur délégué de Telecom Italia, Marco Patuano, a remis sa lettre de démission après des semaines de spéculations sur son avenir au sein de l'opérateur télécoms italien, a-t-on appris samedi auprès de quatre sources proches de la situation.

Cette démission intervient alors Vivendi resserre son emprise sur le groupe qui a fait état jeudi d'une perte nette consolidée de 72 millions d'euros en 2015.

Vivendi a récemment porté sa participation dans Telecom Italia à 24,9%, juste en dessous du seuil des 25% qui l'obligerait à lancer une offre publique d'achat.

La démission de Marco Patuano sera formalisée dans les prochains jours, a dit une cinquième source.

Marco Patuano, âgé de 51 ans et dont le mandat courait jusqu'à avril 2017, n'a pu être joint durant le week-end pour commenter cette information.

Ses relations avec Vivendi étaient tendues depuis que le groupe de médias français était entré au capital de l'ex-monopole en juin dernier avec une participation de 8%.

Vivendi avait reçu cette participation dans le cadre de la vente de sa filiale brésilienne GVT à l'espagnol Telefonica, à l'époque premier actionnaire de Telecom Italia.

Le groupe de Vincent Bolloré, loin d'être un actionnaire passif, a depuis triplé sa part, obtenu quatre sièges au conseil d'administration et mis la pression sur Patuano pour qu'il réduise les coûts en Italie et décide une fois pour toutes du sort des actifs de Telecom Italia au Brésil.   Suite...

 
L'administrateur délégué de Telecom Italia, Marco Patuano, a remis sa lettre de démission après des semaines de spéculations sur son avenir au sein de l'opérateur télécoms italien. /Photo prise le 13 janvier 2016/REUTERS/Remo Casilli