L'opérateur télécoms panafricain IHS rachète le nigérian HTN

vendredi 11 mars 2016 16h30
 

PARIS/LAGOS (Reuters) - L'opérateur panafricain d'infrastructures de téléphonie mobile IHS, dont la société d'investissement française Wendel détient 26% du capital, a annoncé vendredi le rachat de son concurrent nigérian Helios Towers Nigeria (HTN).

IHS n'a pas dévoilé le montant de la transaction mais a indiqué que ce rachat lui permettrait d'acquérir 1.211 tours télécoms réparties dans 34 des 36 Etats que compte le Nigeria.

Le groupe va acquérir l'intégralité du capital de son concurrent. La transaction doit être finalisée dans le courant du deuxième trimestre.

"IHS aura le contrôle opérationnel des activités liées à ce parc de tours et commercialisera ses services indépendants de partage d'infrastructures à des opérateurs de téléphonie mobile et des fournisseurs de services internet au Nigeria", souligne l'opérateur dans un communiqué.

IHS a déjà un parc 23.000 tours au Nigeria, en Côte d'Ivoire, au Cameroun, en Zambie et au Rwanda.

Présent à Paris en décembre dernier, lors d'une journée investisseurs organisée par Wendel, Issam Darwish, le vice-président exécutif d'IHS, avait indiqué que son groupe envisageait de s'introduire en Bourse entre 2016 et 2019.

(Alexis Akwagyiram à Lagos, Matthieu Protard à Paris, édité par Dominique Rodriguez)