La Chine aspire à devenir une cyberpuissance

samedi 5 mars 2016 12h21
 

PEKIN (Reuters) - La Chine aspire à devenir un leader mondial dans des industries perfectionnées comme les semi-conducteurs, l'aéronautique, la robotique et les satellites, montre le projet de 13e plan quinquennal 2016-2020 présenté samedi par le gouvernement.

Pékin se fixe également pour objectif de s'appuyer sur internet pour soutenir la croissance économique et faire du pays une "cyberpuissance".

Le gouvernement compte porter ses dépenses de recherche & développement à 2,5% du produit intérieur brut lors des cinq prochaines années, contre 2,1% du PIB dans le précédent plan quinquennal (2011-2015).

La Chine espère ainsi profiter de la souplesse du secteur high tech et de sa capacité à amasser et traiter des montagnes de données pour améliorer l'efficacité des secteurs plus traditionnels de l'économie.

Cette politique, baptisée "internet plus", s'appliquera aussi à l'administration, à la santé et à l'éducation. Elle doit permettre de faciliter le passage d'un modèle de croissance fondé sur les exportations et l'investissement à un modèle axé sur les services et la consommation.

Parmi les priorités affichées par le projet de plan quinquennal à propos d'internet, on trouve le renforcement du contrôle de la Toile en Chine mais aussi la volonté de Pékin de faire entendre sa voix sur les questions de gouvernance internationale du Web et promouvoir un système multilatéral, transparent et démocratique.

Alors que les autorités ont déjà accru la surveillance d'internet depuis l'accession à la présidence de Xi Jinping en 2013, le plan quinquennal prévoit de "renforcer la lutte contre les ennemis dans l'espace internet souverain et d'accroître le contrôle de l'opinion publique en ligne".

(Paul Carsten; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

 
Caméra capable de filmer à 360 degrés à Pékin. La Chine aspire à devenir un leader mondial dans des industries perfectionnées comme les semi-conducteurs, l'aéronautique, la robotique et les satellites, montre le projet de 13e plan quinquennal 2016-2020 présenté samedi par le gouvernement. /Photo prise le 3 mars 2016/REUTERS/Kim Kyung-hoon