Gemalto compte nettement améliorer sa marge brute cette année

vendredi 4 mars 2016 09h03
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Gemalto anticipe une nette amélioration de sa marge brute cette année grâce aux tendances positives sur ses activités après avoir plus augmenté que prévu son résultat opérationnel en 2015 grâce au paiement et au redémarrage des programmes gouvernementaux.

Le spécialiste français de la sécurité numérique précise vendredi dans un communiqué s'attendre à une augmentation de 1,5 point de son taux de marge brute en 2016, après une quasi-stagnation (+0,3 point) à 39,0% l'an passé, la dégradation dans le mobile contrebalançant le dynamisme du paiement.

"Ces deux dernières années, on a beaucoup investi", a souligné le directeur général Olivier Piou lors d'une conférence téléphonique, citant notamment les dépenses liées à l'adoption par les Etats-Unis de la norme EMV (Eurocard Mastercard Visa, la norme internationale des cartes de paiement).

"On a (désormais) besoin de moins investir pour capturer la croissance et donc cela devrait augmenter notre marge brute de façon significative", a-t-il ajouté.

L'atteinte de l'objectif, confirmé, d'un bénéfice opérationnel supérieur à 660 millions d'euros en 2017, tient moins à la maîtrise des dépenses opérationnelles qu'à cette augmentation de la marge brute, a poursuivi Olivier Piou, répondant à une interrogation des analystes.

MONTÉE EN PUISSANCE DE L'"INTERNET DES OBJETS"

En 2015, Gemalto a dégagé un bénéfice opérationnel de 422,6 millions d'euros, supérieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S. (389,6 millions), soit une hausse de 10,4%.   Suite...

 
Le directeur général de Gemalto, Olivier Piou. Le spécialiste de la sécurité numérique annonce un résultat des activités opérationnelles en hausse de 10% et meilleur que prévu au titre de 2015, à 423 millions d'euros, avec une génération de flux de trésorerie qui a accéléré au deuxième semestre. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes