Deutsche Telekom renonce pour l'instant à céder T-Mobile US

mardi 1 mars 2016 16h18
 

par Peter Maushagen

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Telekom a suspendu le projet de vente sa filiale T-Mobile US, en raison de futures enchères de fréquences aux Etats-Unis, ce qui donne aux candidats intéressés le temps d'attendre un environnement politique plus ouvert aux fusions dans le secteur des télécommunications, ont déclaré deux sources mardi.

La Commission fédérale des communications (FCC) doit lancer à la fin du mois les enchères de nouvelles fréquences et des experts pensent que la procédure prendra des mois.

"Durant cette période, il n'y aura aucune activité dans les fusions et acquisitions dans le secteur des télécoms américain", a expliqué une source au fait de la situation.

Les participants aux enchères ont l'obligation de ne pas engager de discussions de partenariat ou de fusion durant les semaines précédant et suivant la procédure d'adjudication.

T-Mobile US, dont Deutsche Telekom détient 65,4%, a dit qu'il pourrait consacrer jusqu'à 10 milliards de dollars à ces enchères.

Une adjudication de fréquences AWS-3, close au début de l'an dernier, a levé une somme sans précédent de 44,9 milliards de dollars (41,3 milliards d'euros).

Deutsche Telekom, qui s'est refusé à tout commentaire, tente depuis plusieurs années de vendre sa filiale américaine, laquelle s'est refait une santé en annonçant en particulier un bénéfice net pratiquement triplé au quatrième trimestre, avec le gain de plus de deux millions d'abonnés.

T-Mobile US est ainsi devenu l'an dernier le troisième opérateur mobile américain, dépassant Sprint.   Suite...

 
Selon deux sources, Deutsche Telekom a gelé le projet de vente de sa filiale américaine T-Mobile US, l'approche des enchères pour de nouvelles fréquences aux Etats-Unis et le contexte politique étant peu favorables. /Photo prise le 25 février 2016/REUTERS/Leonhard Foeger