Deutsche Telekom dépasse les prévisions en Allemagne

jeudi 25 février 2016 10h55
 

par Georgina Prodhan

BERLIN (Reuters) - Deutsche Telekom a annoncé jeudi un bénéfice supérieur aux attentes au quatrième trimestre, grâce à une croissance de ses profits aussi bien en Allemagne qu'aux Etats-Unis.

Le premier opérateur télécoms allemand a dit s'attendre à une augmentation de son chiffre d'affaires cette année, la forte progression aux Etats-Unis compensant des reculs en Allemagne et dans le reste de l'Europe.

L'Ebitda ajusté devrait progresser d'environ 2%, uniquement grâce à la contribution des Etats-Unis où une nouvelle offre permettant aux utilisateurs de louer plutôt que d'acheter leur mobile devrait soutenir les profits avant dépréciation.

"Les perspectives sont un peu en dessous du consensus mais sont peut-être un peu prudentes", a dit Karsten Oblinger, analyste de DZ Bank qui est à l'achat sur la valeur.

Vers 09h30 GMT, le titre Deutsche Telekom est en baisse de plus de 1,7% à la Bourse de Francfort alors que l'indice DAX progresse de 0,9%.

Deutsche Telekom a augmenté sa part du marché du mobile en Allemagne au quatrième trimestre et y a bien plus développé son réseau de fibre optique qu'au cours des trimestres précédents.

Le chiffre d'affaires de l'activité de téléphonie mobile en Allemagne a reculé de 0,4% à 1,7 milliard d'euros alors que le marché dans son ensemble s'est contracté de 1%. Le recul des facturations s'explique par les rabais consentis aux clients qui ont souscrit une offre liée fixe-mobile.

Deutsche Telekom a fait également état d'un excédent brut d'exploitation ajusté (EBE, Ebitda) en hausse de 16% à 5,14 milliards d'euros, au-delà du consensus Reuters qui le donnait à 4,94 milliards.   Suite...

 
Deutsche Telekom annonce jeudi un bénéfice qui a battu le consensus au quatrième trimestre, grâce à une croissance de ses profits aussi bien en Allemagne qu'aux Etats-Unis. L'excédent brut d'exploitation ajusté (EBE, Ebitda) ressort en hausse de 16% à 5,14 milliards d'euros. /Photo prise le 25 janvier 2016/REUTERS/Wolfgang Rattay