Lenovo prépare un téléphone doté de la "réalité augmentée"

mercredi 24 février 2016 11h37
 

BARCELONE (Reuters) - Lenovo Group a annoncé son intention de lancer cet été sur les marchés développés un nouveau smartphone doté de fonctions de "réalité augmentée" développées en partenariat avec Google.

L'appareil, basé sur le projet Tango de Google, sortira en juillet, a dit mardi à Reuters Yang Yuanqing, le directeur général du groupe chinois, lors du salon Mobile World Congress de Barcelone qui se tient cette semaine, refusant toutefois de donner de plus amples détails.

Le projet Tango consiste à créer un appareil capable de voir le monde en trois dimensions grâce à une caméra et des capteurs de suivi de mouvement et de profondeur, afin de pouvoir y superposer des fonctions de réalité augmentée.

Dans la réalité augmentée, l'ordinateur ajoute des éléments textuels ou graphiques sur des images réelles. La réalité virtuelle en revanche est une simulation du monde réel.

Ce nouveau combiné pourrait permettre à Lenovo de renforcer sa présence par exemple en Amérique du Nord, où le marché du smartphone s'est contracté de 0,4% l'an dernier, selon les chiffres du cabinet d'études Canalys.

"Si vous voulez accéder aux marchés matures, vous avez besoin de deux choses: des produits innovants et une marque haut de gamme", souligne Yang Yuanqing. "Jusqu'ici nous n'avons pas vraiment réussi dans ces deux domaines. Mais avec quelques années de préparation, je pense que nous sommes à présent prêts à attaquer ce marché dès cette année".

Lenovo a racheté à Google Motorola Mobility pour 2,9 milliards de dollars il y a un peu plus d'un an, ce qui lui a permis de s'emparer de la quatrième place du palmarès des fabricants de smartphones dans le monde, derrière Huawei, Apple et Samsung Electronics, selon le cabinet Gartner.

(Harro Ten Wolde; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Lenovo Group a l'intention de lancer en juillet sur les marchés développés un nouveau smartphone doté de fonctions de "réalité augmentée" développées en partenariat avec Google.  /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song