Orange Polska s'attend à une année 2016 encore difficile

lundi 15 février 2016 19h46
 

VARSOVIE (Reuters) - Orange Polska, le numéro un du marché polonais des télécommunications, a annoncé lundi que ses comptes étaient passés dans le rouge au quatrième trimestre 2015 et s'attend à une nouvelle dégradation de ses résultats cette année.

La filiale d'Orange a publié au titre des trois derniers mois de l'an dernier une perte nette de 153 millions de zlotys (35 millions d'euros), qu'il impute à des provisions sociales exceptionnelles. Le consensus Reuters donnait une perte de 141 millions.

L'ex-monopole, aujourd'hui confronté à une concurrence de plus en plus dure, prévoit d'augmenter ses dépenses pour regagner des parts de marché, dégradées sur tous les segments ces trois dernières années, et il a confirmé son intention de réduire de moitié son dividende, à 0,25 zloty par action cette année.

Orange Polska a réalisé sur l'ensemble de 2015 un chiffre d'affaires de 11,84 milliards de zlotys (2,69 milliards d'euros), en baisse de 2,9%, et un bénéfice net de 254 millions, en recul de 52,5% par rapport à 2014.

Pour 2016, la société s'attend à ce que ses revenus restent sous pression, la faible croissance attendue dans le mobile ne devant pas suffire à compenser le déclin de l'activité fixe. Son Ebitda (bénéfice avant impôt, intérêts, dépréciation et amortissement) devrait se situer entre 3,15 et 3,30 milliards de zlotys après celui de 3,52 milliards enregistré en 2015, en repli de 10%.

Orange Polska prévoit parallèlement d'allouer environ deux milliards de zlotys à des investissements, dont jusqu'à 600 millions dans le déploiement de la fibre optique.

"Au final, nous voulons améliorer nos parts de marché", a déclaré Bruno Duthoit, qui cèdera en mai la direction générale de l'entreprise à Jean-François Fallacher.

"Il s'agit d'un projet ambitieux qui pèsera sur nos résultats financiers à court terme mais créera de la valeur à long terme et nous permettra de renouer avec la croissance."

Orange Polska prévoit que son ratio endettement net/Ebitda ne dépassera pas 2,2 cette année après 2,0 en 2015.

(Adrian Krajewski, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Orange Polska pense subir des pressions sur son chiffre d'affaires cette année et le premier opérateur télécoms polonais a dit lundi qu'il comptait se battre pour sa part de marché après qu'une charge exceptionnelle l'eut amené à dégager un résultat inférieur au consensus au quatrième trimestre (perte nette de 35 millions d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Peter Andrews