Twitter espère rassurer les investisseurs avec ses résultats

mercredi 10 février 2016 15h56
 

(Reuters) - Twitter devra publier de solides résultats mercredi à la clôture de Wall Street s'il veut rassurer les investisseurs échaudés par la récente chute des valeurs technologiques.

Le titre du site de microblogging a perdu plus des deux tiers de sa valeur depuis un an et a touché mardi un nouveau plus bas record à 14,32 dollars. L'action regagnait toutefois 1,1% en début de séance mercredi, à 14,56 dollars.

Plusieurs titres aux valorisations élévées ont chuté ces derniers jours, les prévisions prudentes du réseau social professionnel LinkedIn et de la société d'analyse de données Tableau Software ayant ravivé des craintes quant à la croissance du secteur.

"Le problème est que, dans le marché actuel, le moindre signe de faiblesse au niveau des perspectives sera sévèrement puni", commente James Cordwell, analyste chez Atlantic Equities.

Les investisseurs seront spécialement attentifs à la stratégie du directeur général du groupe, Jack Dorsey, pour relancer la croissance du nombre d'utilisateurs.

Au troisième trimestre, le nombre d'utilisateurs actifs mensuels de Twitter a augmenté de 11% à 320 millions de personnes, le rythme le plus lent depuis l'introduction en Bourse du groupe en 2013.

Pour faire repartir sa croissance, l'entreprise a bien lancé un service, "Moments", destiné à rassembler les meilleurs tweets de la plate-forme, mais ce projet a échoué, disent les analystes.

Twitter prévoit aussi de changer l'ordre des tweets en fonction du nombre d'utilisateurs susceptibles d'être intéressés par chacun des posts, a rapporté BuzzFeed vendredi. De nombreux utilisateurs se sont émus d'un tel projet et le mot dièse #RIPTwitter est devenu samedi le plus populaire du site aux Etats-Unis.

Certains reprochent au groupe de vouloir singer Facebook, qui connaît une croissance bien plus soutenue avec 1,59 milliard d'utilisateurs actifs en janvier.   Suite...

 
Twitter devra publier de solides résultats mercredi à la clôture de Wall Street s'il veut rassurer les investisseurs échaudés par la récente chute des valeurs technologiques. Le titre du site de microblogging a perdu plus des deux tiers de sa valeur depuis un an et a touché mardi un nouveau plus bas record à 14,32 dollars./Photo prise le 3 février 2016/REUTERS/Dado Ruvic