Japan Display attend une perte avec la baisse de régime d'Apple

lundi 8 février 2016 13h27
 

TOKYO (Reuters) - Un des fournisseurs japonais d'Apple, Japan Display, a annoncé lundi anticiper une perte d'exploitation en janvier-mars, en raison d'un ralentissement des ventes d'iPhone et du coût de l'innovation technologique sur le marché des écrans de smartphones.

Le fabricant d'écrans prévoit une perte d'1,9 milliard de yens (près de 15 millions d'euros) pour le dernier trimestre de son exercice décalé, à comparer à un profit de 10,7 milliards de yens un an plus tôt.

Le groupe cite à mots couverts Apple, expliquant notamment ces chiffres par les ventes plus faibles de son "premier client".

L'entreprise américaine a dit le mois dernier prévoir une baisse de son chiffre d'affaires pour la première fois depuis 13 ans et une croissance plus faible des expéditions d'iPhone.

Pour certains analystes, ces prévisions signent la fin de la période de croissance exponentielle de la firme à la pomme.

Les coûts grandissants de la recherche et développement diminuent également les profits, explique Japan Display, qui travaille à rattraper ses concurrents sud-coréens dans la technologie des écrans Oled (à diodes électroluminescentes organiques).

Apple pourrait en effet l'adopter sur ses iPhone dès 2018, en se fournissant auprès de LG Display ou de la division écrans de Samsung Electronics.

Japan Display a annoncé le mois dernier son intention de commencer à produire en masse des écrans Oled en 2018.

Le groupe japonais a été formé en 2012 par le regroupement des activités écrans de Sony, Toshiba et Hitachi, avec le soutien du gouvernement.   Suite...

 
Mitsuru Homma, directeur général de Japan Display. Ce fournisseur japonais d'Apple a annoncé lundi anticiper une perte d'exploitation de près de 15 millions d'euros en janvier-mars, en raison d'un ralentissement des ventes d'iPhone et du coût de l'innovation technologique sur le marché des écrans de smartphones. /Photo prise le 3 septembre 2015/REUTERS/Thomas Peter