Toshiba anticipe une perte annuelle plus marquée que prévu

jeudi 4 février 2016 13h38
 

TOKYO (Reuters) - Toshiba a dit jeudi anticiper une perte nette annuelle plus marquée que précédemment prévu, le conglomérat industriel japonais prenant acte de l'augmentation des coûts de restructuration qui ont fait suite au scandale comptable de 155 milliards de yens (1,8 milliard d'euros) dévoilé en 2015.

Le groupe dit anticiper une perte nette de 710 milliards de yens sur l'ensemble de l'exercice 2015-2016, clos le 31 mars, contre une projection précédente de 550 milliards.

Lors d'une conférence de presse, Masashi Muromachi, directeur général de Toshiba, a déclaré que l'entreprise avait revu à la baisse ses projections pour pleinement tenir compte des risques pesant sur ses activités.

Il a en outre annoncé une intensification des mesures de restructuration, avec 240 suppressions de postes supplémentaires en plus des quelque 10.000 déjà annoncées.

Masashi Muromachi a en outre réaffirmé la volonté de Toshiba de vendre ses activités ordinateurs portables et électroménager.

Toshiba a annoncé en décembre 6.800 suppressions d'emplois dans ses activités d'électronique grand public, portant alors à 10.000 le nombre de suppressions de postes avec le recentrage prévu du groupe sur les puces et l'énergie nucléaire.

(Ritsuko Ando et Makiko Yamazaki, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

 
Masashi Muromachi, directeur général de Toshiba. Le conglomérat industriel japonais anticipe une perte nette annuelle plus marquée que précédemment prévu, prenant acte de l'augmentation des coûts de restructuration qui ont fait suite au scandale comptable de 155 milliards de yens (1,8 milliard d'euros) dévoilé en 2015. /Photo prise le 4 février 2016/REUTERS/Thomas Peter