Sharp résolument engagé dans des discussions avec Foxconn

jeudi 4 février 2016 09h16
 

par Taro Fuse et Makiko Yamazaki

TOKYO (Reuters) - Le directeur général de Sharp, Kozo Takahashi, a déclaré jeudi qu'il avait décidé de porter toute son attention sur les discussions avec Foxconn, les deux entreprises ayant développé une confiance mutuelle par le biais de la gestion conjointe d'un importante site de production au Japon.

Kozo Takahashi a cependant démenti que le groupe d'électronique japonais ait accordé à la société taïwanaise un droit de négociation privilégié, comme le signalaient des sources se disant au fait de la situation.

Foxconn, nom familier de Hon Hai Precision Industry, propose d'investir 700 milliards de yens (5,35 milliards d'euros) dans Sharp, soit plus du double de l'investissement offert par un fonds public japonais, avait dit l'une des sources.

Une autre avait noté qu'un responsable de Sharp comptait se rendre à Taïwan la semaine prochaine pour négocier la transaction, que le groupe japonais espèrerait conclure d'ici la fin du mois.

Foxconn n'a fait aucun commentaire. L'action Sharp a terminé en hausse de 16,8% en Bourse de Tokyo.

Un rachat de Sharp par Foxconn, équipementier de divers grands noms de la high tech et de l'électronique tels qu'Apple ou Sony, augmenterait sensiblement les débouchés des écrans à cristaux liquides (LCD) conçus par Sharp.

L'avenir du groupe d'électronique japonais, dont le segment écrans continue de subir des pertes massives en dépit de deux renflouements d'ampleur effectués ces quatre dernières années, reste incertain.

Le groupe japonais est l'objet des attentions non seulement de Foxconn mais aussi des autorités japonaises, qui ont leur propre solution passant donc par un fonds public.   Suite...

 
Le directeur général de Sharp, Kozo Takahashi. Le groupe d'électronique japonais a annoncé jeudi qu'il avait décidé de porter toute son attention sur les discussions avec le taïwanais Foxconn. /Photo prise le 4 février 2016/ REUTERS/Yuya Shino