Alphabet dépasse Apple comme première capitalisation américaine

mardi 2 février 2016 10h37
 

par David Gaffen et Deborah M. Todd

NEW YORK/SAN FRANCISCO (Reuters) - Alphabet, société mère du moteur de recherche Google, est devenue la première capitalisation boursière des Etats-Unis lundi dans les transactions d'après-Bourse, détrônant Apple, qui monopolisait pratiquement la première place depuis quatre ans.

Apple lui-même avait supplanté Microsoft en termes de capitalisation en 2010, tandis que Microsoft avait évincé de la première place International Business Machines voici une vingtaine d'années. Apple avait pris la première place à Exxon Mobil en 2012 et a atteint jusqu'à 760 milliards de dollars de capitalisation, au début 2015.

Apple et Alphabet, alors Google, avaient travaillé main dans la main dans le développement de l'informatique mobile mais les deux groupes ont mis un terme à leur collaboration lorsque Google a lancé son propre système d'exploitation Android en 2008. Eric Schmidt, le PDG de Google à l'époque, avait quitté le conseil d'administration d'Apple l'année suivante.

Les OS et applications des deux sociétés sont en concurrence frontale et Apple a encore un contentieux avec Samsung Electronics, le premier fabricant de smartphones fonctionnant sous Android.

L'action Alphabet a nettement monté lundi en après-Bourse, en réaction à de solides résultats trimestriels, lui donnant une capitalisation boursière totale dispersée au travers de ses différentes catégories d'actions de 555 milliards de dollars. Celle d'Apple est de l'ordre de 534 milliards.

L'action prenait près de 6% à près de 796 dollars, après avoir dépassé les 800 dollars. Alphabet aura officiellement dépassé Apple si l'action ouvre autour de ses niveaux actuels mardi.

ALPHABET BAT LE CONSENSUS   Suite...

 
Alphabet, société mère du moteur de recherche Google, est devenue la première capitalisation boursière des Etats-Unis lundi dans les transactions d'après-Bourse, détrônant Apple, qui monopolisait pratiquement la première place depuis quatre ans. Le groupe internet a fait état d'une hausse de 17,8% de son chiffre d'affaires trimestriel. /Photo prise le 11 août 2015/REUTERS/Pascal Rossignol