Le bénéfice d'Amazon nettement inférieur aux attentes

vendredi 29 janvier 2016 08h20
 

(Reuters) - Amazon.com a annoncé jeudi pour le quatrième trimestre 2015 une hausse nettement moins marquée que prévu de son bénéfice, le géant du commerce électronique ayant été confronté à une hausse de ses coûts et à un ralentissement de la croissance de ses services informatiques dématérialisés.

Après avoir terminé la session régulière sur une hausse de 8,9%, le titre Amazon.com plongeait de près de 13% dans des échanges d'après-Bourse. La valeur conserve un gain de 80% sur les 12 derniers mois.

Cela n'empêche pas certains investisseurs de considérer qu'Amazon ne fait plus partie du groupe "FANG", qui rassemble des valeurs technologiques de haute croissance, telles que Facebook, Netflix ou encore Alphabet.

Le bénéfice net du groupe s'est établi à 482 millions de dollars (441 millions d'euros) sur les trois mois à fin décembre, soit 1,00 dollar par action, contre 214 millions (0,45 dollar/action) il y a un an.

Les analystes financiers avaient anticipé 1,56 dollar par action, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Il s'agit du bénéfice trimestriel le plus élevé de l'histoire du groupe et un troisième résultat trimestriel positif d'affilée pour la première fois depuis 2012. Mais certains s'inquiètent de la rentabilité du groupe.

"(...) Le niveau de rentabilité d'Amazon est encore très faible (...)", a estimé Neil Saunders, directeur général du cabinet Conlumino.

Amazon a l'habitude de privilégier les investissements dans des zones de croissance au détriment de son bénéfice. Le groupe emploie désormais 230.800 employés, travaillant pour l'essentiel dans ses entrepôts, contre 154.100 il y a un an, soit une hausse de quelque 50%.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 21,8% sur la période, à 35,75 milliards, contre un consensus de 35,93 milliards.   Suite...

 
A Koblenz, dans l'ouest de l'Allemagne. Amazon a annoncé jeudi pour le quatrième trimestre 2015 une hausse nettement moins marquée que prévu de son bénéfice, le géant du commerce électronique ayant été confronté à une hausse de ses coûts et à un ralentissement de la croissance de ses services informatiques dématérialisés. Le bénéfice net du groupe s'est établi à 482 millions de dollars (441 millions d'euros) sur les trois mois à fin décembre. /Photo prise le 23 décembre 2015/REUTERS/Wolfgang Rattay