Le CA de Facebook au 4e trimestre meilleur que prévu

jeudi 28 janvier 2016 07h15
 

(Reuters) - Facebook a fait état mercredi d'une hausse plus marquée que prévu, de 51,7%, de son chiffre d'affaires du quatrième trimestre, de nouveaux formats publicitaires et des applications mobiles améliorées ayant dopé son revenu publicitaire.

Le chiffre d'affaires du réseau communautaire a augmenté à 5,84 milliards de dollars (5,36 milliards d'euros) contre 3,85 milliards un an auparavant, grâce notamment à une hausse de 56,8% des revenus publicitaires à 5,64 milliards, lors de cette période de fêtes de fin d'année particulièrement propice.

Facebook, dont le titre prenait 6% dans des échanges après-Bourse, a précisé que la publicité sur mobiles représentait 80% de la totalité des revenus publicitaires du quatrième trimestre contre environ 78% au troisième et 69% un an auparavant.

Le revenu publicitaire de Facebook profite de la tendance à regarder de plus en plus de vidéos, qui attire les annonceurs.

Facebook dit compter 1,59 milliard d'utilisateurs mensuels actifs au 31 décembre, ce qui représente une hausse de 14% par rapport à fin 2014. Sur ce total, 1,44 milliard ont accédé à ses services via un appareil portable, soit une augmentation de 21%.

Les analystes attendaient 1,58 milliard d'utilisateurs mensuels actifs, dont 1,43 milliard via un smartphone ou une tablette, selon le cabinet d'études Factset StreetAccount.

Le réseau a dégagé un bénéfice net de 1,56 milliard de dollars (1,43 milliard d'euros), soit 54 cents par action, contre 696 millions (25 cents/action) un an auparavant.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action ressort à 79 cents alors que les analystes financiers avaient anticipée 68 cents et un chiffre d'affaires de 5,37 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

(Abhirup Roy à Bangalore et Yasmeen Abutaleb à San Francisco, Juliette Rouillon pour le service français)

 
Facebook fait état d'une hausse plus marquée que prévu, de 51,7%, de son chiffre d'affaires du quatrième trimestre, de nouveaux formats publicitaires et des applications mobiles améliorées ayant dopé son revenu publicitaire. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic