Les résultats du 4e trimestre d'Ericsson jugés mitigés

mercredi 27 janvier 2016 11h25
 

STOCKHOLM (Reuters) - Ericsson a publié mercredi des résultats trimestriels jugés mitigés par les analystes financiers, ces derniers s'inquiétant notamment de l'évolution sous-jacente négative de l'activité réseaux, coeur de métier du groupe suédois, numéro un mondial des équipements télécoms.

Vers 10h10 GMT, le titre Ericsson perdait de ce fait 4,93% à 78,05 couronnes suédoises, affichant l'une des plus fortes baisses de l'indice Stoxx 600 et plombant l'indice regroupant les valeurs technologiques européennes (-1,00%).

Avant le recul de ce jour, l'action avait bondi de 10,8% en quatre séances. Depuis le début de l'année, son recul (-5,35%) est toutefois plus prononcé que celui de l'indice sectoriel (-3,71%).

Le bénéfice d'exploitation, tiré par les revenus des licences, a augmenté davantage que prévu au quatrième trimestre, s'établissant à 11 milliards de couronnes suédoises (1,18 milliard d'euros) contre 6,3 milliards il y a un an et un consensus Reuters de 10,6 milliards de couronnes.

En revanche, le chiffre d'affaires est ressorti à un niveau inférieur aux attentes sur la période, à 73,6 milliards de couronnes, contre un consensus de 74,1 milliards, tout comme la marge brute, à 36,3% contre un consensus de 37,3%.

"Pour l'ensemble de l'année et pour le quatrième trimestre, les résultats d'Ericsson ont été portés par les revenus tirés des droits de propriété intellectuelle en général et par le dernier accord de licence avec Apple", a souligné Bengt Nordstrom, président du cabinet spécialisé dans les télécoms Northstream.

"La croissance sous-jacente, ajustée des effets de change, continue d'être négative, ce qui est inquiétant puisque tous les opérateurs investissent dans la 4G, dont des gros volumes en Chine. Les segments en croissance ne montent pas assez vite pour compenser le déclin de l'activité principale d'Ericsson."

HAUSSE PLUS MARQUÉE QUE PRÉVU DU DIVIDENDE   Suite...

 
Le suédois Ericsson, premier équipementier mondial des réseaux mobiles, publie un bénéfice d'exploitation pour le quatrième trimestre supérieur aux attentes, à 11 milliards de couronnes suédoises (1,18 milliard d'euros), en se félicitant d'une amélioration de ses activités sur le marché chinois. /Photo d'archives/REUTERS/Stig-Ake Jonsson/TT News Agency