La police italienne ferme un site internet de faux Prada

vendredi 22 janvier 2016 19h48
 

MILAN (Reuters) - La police italienne a annoncé vendredi avoir fermé un site internet vendant des contrefaçons de produits de la marque de haute couture Prada.

Aucun chiffre concernant le volume de ventes n'a été donné mais la police a précisé que le site était "très sophistiqué".

Il était accessible partout dans le monde, avec 90 fournisseurs de services et des systèmes standards de paiement électronique.

Le site affichait des photos de vrais articles Prada, vendus aux prix pratiqués par la griffe dans ses magasins d'usines, ce qui lui conférait plus de crédibilité.

La police italienne a précisé avoir identifié une personne résidant dans la région de la Loire, au centre de la France, qui avait enregistré le site aux Pays-Bas, via un serveur basé en Angleterre.

Les produits étaient fabriqués dans la région de Guangdong en Chine et expédiés depuis Hong Kong. Ils n'étaient livrés aux clients qu'à condition que ceux-ci s'acquittent des droits de douane.

Des inspecteurs des maisons de haute culture milanaise ont été appelés pour donner des avis d'expert sur ces contrefaçons.

"Les articles, tout en étant très fidèles jusque dans le moindre détail, n'étaient pas authentiques. Il s'agissait de contrefaçons extrêmement bien faites", a dit la police dans un communiqué.

(Valentina Za, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
La police italienne a fermé un site internet vendant des contrefaçons de produits de la marque de haute couture Prada. Le site était accessible partout dans le monde, avec 90 fournisseurs de services et des systèmes standards de paiement électronique. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer