Les résultats trimestriels de Verizon supérieurs aux attentes

jeudi 21 janvier 2016 14h29
 

(Reuters) - Verizon Communications a fait état jeudi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, à la faveur de la hausse du nombre d'abonnés à ses services haut débit et d'une baisse du taux de désabonnement, du fait d'importantes offres promotionnelles.

Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre du numéro un américain de la téléphonie mobile gagnait 1,1%.

Le chiffre d'affaires de Verizon a augmenté de 3,2% sur les trois mois au 31 décembre 2015, à 34,25 milliards de dollars (31,4 milliards d'euros) alors que les analystes avaient anticipé 34,1 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net s'est établi à 5,39 milliards de dollars sur la période, soit 1,32 dollar par action, contre une perte de 2,23 milliards (-0,54 dollar/action) un an plus tôt. Hors élément exceptionnels, le bénéfice par action est de 0,89 dollar, contre un consensus de 0,88 dollar.

Les ventes de FiOS, l'offre d'accès internet à haut débit, de télévision et de téléphonie du groupe, ont augmenté de 6,8% à 3,53 milliards de dollars. Les ventes d'équipements mobiles ont progressé de 28%, à 5,40 milliards.

En revanche, sur le quatrième trimestre, Verizon a engrangé 1,5 million de nouveaux abonnés postpayés contre deux millions un an plus tôt.

Néanmoins le ratio de désabonnement ("churn") dans ce segment est revenu 0,96% contre 1,14%.

Le mois dernier, Verizon a offert à des clients venant d'AT&T, de T-Mobile et de Sprint jusqu'à 650 dollars pour couvrir les frais de résiliation.

(Kshitiz Goliya à Bangalore, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Verizon Communications fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, à la faveur de la hausse du nombre d'abonnés à ses services haut débit et d'une baisse du taux de désabonnement. Le chiffre d'affaires du groupe télécoms américain a augmenté de 3,2% à 34,25 milliards de dollars (31,4 milliards d'euros). /Photo prise le 18 septembre 2015/REUTERS/Joe Skipper