Des débuts boursiers difficiles pour Showroomprivé

vendredi 30 octobre 2015 16h04
 

PARIS (Reuters) - L'action Showroomprive.com se négocie vendredi midi très nettement sous son cours d'introduction en Bourse, alors que le spécialiste du déstockage d'articles de mode en ligne avait fixé ce prix dans le bas d'une fourchette elle-même resserrée vers le bas dans la semaine.

A 11h49, le titre s'échange à 17,54 euros, soit une baisse de 10,1% par rapport à son prix d'introduction fixé à 19,50 euros. A titre de comparaison, l'indice SBF 120 perd 0,26% au même instant.

"Ce n'est vraiment pas le bon moment pour envisager de s'introduire en Bourse. Soit elles sont annulées, soit ça se passe mal pour elles lors de leur entrée sur le marché", constate un trader en poste à Paris.

Deezer a annoncé mardi soir le report de son projet d'introduction en Bourse lancé en septembre.

De son côté, Showroomprive.com, qui visait une levée de fonds de 256 millions d'euros, avait resserré la fourchette de prix indicative de son introduction en Bourse entre 19,50 et 21,50 euros par action, selon une source proche du dossier, contre une fourchette allant de 19,50 à 26,30 euros annoncée le 19 octobre.

Showroomprivé souhaite accélérer son développement par croissance interne comme par acquisitions dans un secteur où la concurrence s'aiguise avec Venteprivee.com et où l'américain Amazon pousse ses feux en Europe.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

 
Les co-fondateurs de Showroomprive.com Thierry Petit (à gauche) et David Dayan (2e à gauche) aux côtés du ministre de l'Economie Emmanuel Macron (à droite),  et d'Anthony Attia, PDG d'Euronext Paris. Les débuts en Bourse du spécialiste du déstockage d'articles de mode en ligne étaient difficiles, l'action se négociant vendredi midi très nettement en dessous de son cours d'introduction déjà fixé dans le bas d'une fourchette elle-même resserrée. /Photo prise le 30 octobre 2015/REUTERS/Benoît Tessier