Sharp dit négocier avec des sociétés sur sa division LCD

vendredi 30 octobre 2015 09h47
 

TOKYO (Reuters) - Sharp Corp a annoncé vendredi qu'il avait engagé des discussions avec plusieurs entreprises au sujet de sa division écrans LCD, une activité non rentable pour laquelle les banques créancières du groupe japonais lui demandent de trouver un partenaire.

Malgré un second sauvetage de 1,7 milliard de dollars en mai, le deuxième en trois ans, les pertes sont toujours là et empêchent Sharp de pratiquer les investissements qui seraient nécessaires à la survie de son segment écrans.

Ses créanciers lui demandent de trouver un acquéreur pour tout ou partie de cette division dans un délai de quelques mois, selon des sources.

"Je ne peux fournir aucun nom mais nous sommes actuellement en négociations avec plusieurs entreprises", a dit le directeur général Kozo Takahashi, en se disant incapable d'avancer une date pour une éventuelle transaction.

Il a précisé qu'un investissement direct dans Sharp lui-même n'était pas à l'ordre du jour.

Le bénéfice d'exploitation du groupe japonais s'est effondré de 86% à 3,5 milliards de yens (26,34 millions d'euros) sur la période juillet-septembre en raison de la chute des prix des écrans de smartphones et de la faible réduction des stocks.

La division LCD a pour sa part enregistré une perte d'exploitation de 12,7 milliards de yens sur le trimestre. Elle devrait subir une perte annuelle de 30 milliards de yens contre une estimation initiale d'un bénéfice de 45 milliards de yens.

(Makiko Yamazaki; Bertrand Boucey pour le service français)

 
Sharp Corp a annoncé vendredi qu'il avait engagé des discussions avec plusieurs entreprises au sujet de sa division écrans LCD, une activité non rentable pour laquelle les banques créancières du groupe japonais lui demandent de trouver un partenaire. /Photo prise le 30 octobre 2015/REUTERS/Toru Hanai