Altice, SFR-Numericable déçoivent les marchés

mercredi 28 octobre 2015 11h26
 

PARIS (Reuters) - Les titres de Numericable-SFR et de sa maison mère, Altice se sont affichés en net repli mercredi après des résultats jugés décevants au 3e trimestre, alors que l'opérateur français tente de limiter l'érosion de sa base d'abonnées par le biais d'opérations commerciales qui devraient s'intensifier en fin d'année.

A 11h10, Numericable-SFR perdait 3,8% à 42,05 euros, et Altice 7% à 17,0 euros, face à un indice sectoriel des télécoms européens en hausse de 0,3%.

SFR, passé sous le contrôle d'Altice en janvier, avait perdu beaucoup de clients dans le fixe comme dans le mobile au premier semestre, son nouveau propriétaire préférant se concentrer sur la baisse des coûts.

Pour remédier à cette situation, Numericable-SFR compte profiter de la rentrée scolaire et des fêtes, des périodes cruciales pour regagner du terrain face aux concurrents Orange, Bouygues Télécom et Free.

"Pour les marchés, ils arrivent à stabiliser leur activité mais cela a un impact sur l'excédent brut d'exploitation (Ebitda)", a souligné un analyste de Kepler Chevreux.

Numericable a relevé son objectif d'Ebitda à 3,85 milliards d'euros pour 2015. Pour l'atteindre, l'opérateur n'a besoin que d'un Ebitda de 834 millions d'euros au quatrième trimestre, ce qui représenterait une baisse de 200 millions d'euros par rapport à ce trimestre, souligne Kepler Chevreux dans une note.

Au troisième trimestre, l'Ebitda ajusté de l'opérateur français s'élève à 1,033 milliard d'euros (contre 1,044 md attendu par le consensus), en hausse de 15% sur l'année, pour une marge opérationnelle de 37,3% (+6,1 points) sur la base d'un chiffre d'affaires de 2,77 milliards (-3,5%).

Altice a également publié ses résultats trimestriels jeudi, et fait état d'un Ebitda en hausse de 13%, à 1,53 milliard d'euros, un chiffre inférieur de 2,9% au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

La holding a légèrement abaissé son objectif d'Ebitda ajusté pour son activité en dehors de France en 2015, à au moins 1,925 milliard d'euros contre plus de deux milliards prévu en mars.   Suite...

 
Patrick Drahi, PDG d'Altice. La holding et sa filiale Numericable-SFR ont tous deux fait état mercredi d'une progression de leur marge au troisième trimestre, Numericable-SFR indiquant également être en avance en matière de résultats sur ses objectifs initiaux. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer