Deezer renonce à son projet d'introduction en Bourse

mardi 27 octobre 2015 20h27
 

PARIS (Reuters) - Deezer a annoncé mardi soir le report de son projet d'introduction en Bourse lancé en septembre.

Le leader français du streaming musical espérait avec son introduction en Bourse (IPO) lever 300 millions d'euros afin de consolider ses positions face au numéro un mondial, le suédois Spotify, et à Apple Music.

"La société évaluera ses différentes options de financement dans le futur", explique Deezer dans un court communiqué, justifiant le report de son IPO par "les conditions de marché".

"Deezer dispose des capacités de financement et du positionnement adéquat pour poursuivre sa stratégie de croissance", poursuit l'entreprise.

Selon une source bancaire, l'entreprise française n'est pas parvenue à remplir son carnet d'ordres pour mener son projet jusqu'au bout.

A la mi-octobre, Deezer avait fixé le prix indicatif de ses actions entre 36,40 et 49,24 euros, ce qui lui aurait permis d'atteindre une valorisation de 1,1 milliard d'euros.

Les services de streaming musical permettent d'écouter de la musique en ligne sans la télécharger et rognent peu à peu sur les ventes de musique, en téléchargement comme en album.

Ni Spotify, ni Deezer ne sont toutefois rentables pour l'instant.

(Matthieu Protard, avec Emiliano Mellino à Londres, édité par Bertrand Boucey)

 
Hans-Holger Albrecht, directeur général de Deezer. Le leader français du streaming musical, qui espérait lever 300 millions d'euros, a annoncé mardi reporter son introduction en Bourse.  /Photo prise le 22 septembre 2015/REUTERS/Philippe Wojazer - RTX1RTIW