Vivendi prend des participations dans Ubisoft et Gameloft

jeudi 15 octobre 2015 08h09
 

PARIS (Reuters) - Vivendi a annoncé mercredi être monté au capital de deux développeurs français de jeux vidéo, Ubisoft et Gameloft, un secteur dont il s'était quasiment désengagé dans le passé en revendant l'essentiel de ses parts dans le studio américain Activision Blizzard.

Le groupe présidé par Vincent Bolloré, présent actuellement dans le cinéma à travers Canal+ et dans la musique avec Universal Music, indique dans un communiqué avoir déboursé 140,3 millions d'euros pour détenir 6,6% d'Ubisoft, et 19,7 millions d'euros pour 6,2% de Gameloft.

Cet investissement se fait dans le cadre du placement des liquidités de Vivendi, précise encore le groupe français.

Ubisoft a pris acte mercredi soir de la prise de participation "non sollicitée" de Vivendi en soulignant "la volonté du groupe de rester indépendant, stratégie qui lui a permis, depuis sa création il y a 30 ans, de devenir le troisième éditeur mondial de jeux vidéo".

Ubisoft, qui a développé des séries de jeux aux licences fortes, comme Assassin's Creed, Rayman ou Far Cry, est valorisé en Bourse à 2,38 milliards d'euros.

Gameloft est pour sa part spécialisé dans le développement de jeux pour mobile et tablettes, et est valorisé à 340 millions d'euros.

Les deux groupes sont présidés par deux frères: Yves Guillemot, PDG d'Ubisoft, et Michel Guillemot, PDG de Gameloft.

En 2013, Vivendi avait décidé de se désengager d'Activision Blizzard, dont il détenait 61%. Il possède toujours 5,7% des actions du groupe américain, auteur des jeux Starcraft ou World of Warcraft.

(Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot et Marc Angrand)

 
Vivendi a pris des participations au capital des développeurs français de jeux vidéo Ubisoft et Gameloft, à hauteur de respectivement 6,6% et 6,2%. Le groupe était déjà présent dans le secteur des jeux vidéo à travers Activision Blizzard, développeur dont il détient toujours 5,7% des actions.  /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes