SAP bat le consensus avec son bénéfice trimestriel

mardi 13 octobre 2015 07h25
 

FRANCFORT (Reuters) - L'allemand SAP a fait état mardi d'un bénéfice d'exploitation au troisième trimestre supérieur aux attentes les plus optimistes des analystes, en raison de la croissance enregistrée sur ses marchés matures.

Hors exceptionnels, le bénéfice d'exploitation du premier éditeur européen de logiciels a progressé de 19% à 1,62 milliard d'euros au troisième trimestre, alors que les prévisions des analystes variaient de 1,45 à 1,59 milliard d'euros, selon les données Thomson Reuters.

Engagé dans un processus de transition vers le "cloud", l'informatique dématérialisée, qui nécessite des investissements sans rentabilité immédiate, SAP a maintenu sa prévision de bénéfice annuel comprise dans une fourchette de 5,6 milliards à 5,9 milliards d'euros à taux de changes constants. Cela représenterait une croissance nulle ou en hausse de 5% par rapport aux 5,6 milliards d'euros dégagés l'an dernier.

Le groupe, qui vend des applications à destination d'une clientèle professionnelle comprenant certaines des plus grandes entreprises du monde, a précisé que le chiffre d'affaires tiré de ses abonnements et de ses contrats d'assistance dans le cloud avait plus que doublé à 600 millions d'euros au cours du troisième trimestre.

"Notre solide croissance à deux chiffres pour les revenus du cloud et des logiciels a été essentiellement portée par nos excellents résultats sur les marchés matures", souligne dans un communiqué le directeur financier de SAP, Luka Mucic, en prédisant une volatilité persistante sur les marchés émergents.

Le chiffre d'affaires global du groupe s'est élevé à 4,98 milliards d'euros sur le trimestre, soit légèrement mieux que la prévision moyenne des analystes à 4,93 milliards.

SAP a publié ces résultats les plus significatifs avant la publication de ses comptes détaillés prévue le 20 octobre.

(Harro ten Wolde; Bertrand Boucey pour le service français)

 
L'allemand SAP a fait état mardi d'un bénéfice d'exploitation au troisième trimestre (+19% à 1,62 milliard d'euros) supérieur aux attentes les plus optimistes des analystes, en raison de la croissance enregistrée sur ses marchés matures. /Photo prise le 20 mai 2015/REUTERS/Kai Pfaffenbach