Alcatel-Lucent, racheté par Nokia, garde ses câbles sous-marins

mardi 6 octobre 2015 21h15
 

PARIS (Reuters) - Alcatel-Lucent ne se séparera pas de ses câbles sous-marins avant le rapprochement du groupe par Nokia, mais la gardera en tant que filiale en propriété exclusive, a annoncé l'équipementier télécoms mardi, alors qu'il cherchait jusqu'ici un acheteur pour cette activité.

"Dans le cadre de la proposition de rapprochement entre Nokia et Alcatel-Lucent, ASN (Alcatel Submarine Networks), recevra les moyens d'exécuter sa feuille de route stratégique", précise le groupe dans un communiqué.

L'activité câble sous-marins passera donc sous le contrôle de Nokia. Selon Alcatel-Lucent, le gouvernement ne s'est pas opposé à ce que cette activité, jugée "stratégique" par le passé, soit incluse dans l'accord.

"Nous échangeons constamment avec le gouvernement, et ils sont au courant de notre décision", a expliqué un porte-parole d'Alcatel-Lucent, interrogé par Reuters. "Cela fera partie de nos discussions, mais il n'y a pas eu d'objection", a-t-il ajouté.

Le ministère de l'Economie n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.

Fleur Pellerin, alors ministre déléguée à l'Economie numérique, avait pourtant évoqué en 2013 la possibilité d'une prise de participation minoritaire du FSI (fonds stratégique d'investissement) dans ASN, deux ans avant l'offre de Nokia sur Alcatel.

"Le savoir-faire d'Alcatel Submarine Networks (ASN) est en effet unique; il couvre la production, l'installation et la maintenance des câbles sous-marins. C'est une activité stratégique pour connecter l'Outre-Mer et tout le continent africain en haut débit", avait-elle dit dans une interview aux Echos. "Il y a aussi un enjeu lié à la cybersurveillance et la sécurité du territoire. Nous sommes favorables à une solution qui maintienne l'intégrité d'ASN et son ancrage national."

Michel Combes, ancien directeur-général d'Alcatel-Lucent, avait annoncé en 2014 chercher un acquéreur pour ASN, afin de gagner en marge de manoeuvre financière.

Alcatel-Lucent Submarine Networks est leader dans les réseaux de câbles sous-marins en matière de capacité et d’installations avec plus de 575.000 km de câbles et systèmes optiques sous-marins déployés à travers le monde pour les télécommunications.   Suite...

 
Alcatel-Lucent ne se séparera pas de ses câbles sous-marins avant le rapprochement du groupe par Nokia, mais la gardera en tant que filiale en propriété exclusive. L'équipementier télécoms cherchait jusqu'ici un acheteur pour cette activité. /Photo prise le 14 avril 2015/REUTERS/Christian Hartmann