Vivendi détient désormais près de 20% de Telecom Italia

mardi 6 octobre 2015 11h10
 

PARIS/MILAN (Reuters) - Vivendi a encore accru sa participation dans Telecom Italia pour la porter à 19,9%, selon un avis financier publié mardi sur le site internet de la Securities and Exchange Commission (SEC), ce qui, avec un changement de recommandation, soutient le groupe français de médias en Bourse.

Vivendi détenait auparavant 15,49% de l'opérateur télécoms italien et était devenu en juin l'actionnaire de référence du premier opérateur fixe et mobile d'Italie à la suite de la sortie de l'espagnol Telefonica après avoir porté à 14,9% sa participation dans Telecom Italia.

"Le prix d'achat total dans les comptes consolidés s’élève à 3,054 milliards d’euros, soit 1,14 euro environ par action ordinaire. Ce nouvel investissement confirme la volonté de Vivendi d'être un actionnaire de long terme de l'opérateur de télécoms et de développer ses activités en Europe du Sud", dit le groupe français dans un communiqué.

Même si elle était attendue, l'opération est saluée en Bourse avec un gain de l'action Vivendi de 3,05% à 21,59 euros à 10h54, contre un gain de 0,53% au même instant pour le CAC 40. L'action Telecom Italia recule de 0,47%.

"Nous pensons que les raisons derrière cette opération de Vivendi sont: 1) un mouvement opportuniste pour devenir pour pas cher le plus gros actionnaire de Telecom Italia dont le marché est en train de se consolider, 2) profiter du redressement opérationnel de Telecom Italia, 3) utiliser Telecom Italia dans la télévision payante, 4) accroître son influence en Italie (...)", commente un trader en poste à Paris.

Ce dernier juge également inévitable une convergence des activités télécoms et médias à moyen terme.

Natixis, dans une note envisageant l'avenir du groupe publiée début septembre, estimait que Vivendi devrait avoir totalement changé de physionomie d'ici sept ans et pourrait être au coeur de la constitution du premier groupe européen des télécoms et des médias en 2022.

L'action Vivendi bénéficie également d'une note de Morgan Stanley, qui a relevé sa recommandation sur la valeur de "pondération en ligne" à "surpondérer" avec un objectif de cours porté de 21 à 25 euros.

"Avec un rendement courant de 12%, le potentiel de baisse semble limité", juge ainsi le courtier. Il évoque notamment le soutien offert par l'action "radicale" menée dans la gestion de Canal+, le regain de forme de l'activité musicale avec le "streaming" et une utilisation potentielle astucieuse du bilan sous la conduite de Vincent Bolloré.

(Alexandre Boksenbaum-Granier à Paris et Valentina Za à Milan, avec Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

 
Vivendi a encore accru sa participation dans Telecom Italia pour la porter à 19,88%. Le groupe de médias français détenait auparavant 15,5% de l'opérateur télécoms italien. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes