Tous les grands opérateurs participent aux enchères 700MHz

mardi 29 septembre 2015 18h42
 

PARIS (Reuters) - Bouygues Télécom, Numericable-SFR, Free et Orange ont demandé à participer aux enchères sur la bande 700 Megahertz, a indiqué mardi l'autorité de régulation du secteur, l'Arcep, qui organise la vente.

Sans surprise, tous les grands opérateurs sont intéressés par ces enchères qui leur permettront de développer leurs réseaux 4G, puis 5G, alors que la compétition sur le marché français des télécoms reste féroce.

Des blocs de fréquences de 5 MHz vont être alloués. Chaque opérateur, sauf Free, pourra enchérir sur un maximum de deux blocs sur les six mis aux enchères. L'opérateur fondé par Xavier Niel, dernier arrivé sur le marché, possède moins de fréquences que les autres et peut donc postuler pour trois blocs.

A 416 millions d'euros par bloc de fréquence comme prix d'entrée, plus 5 millions par tour, l'Etat français compte engranger 2,5 milliards d'euros minimum.

Du côté des opérateurs, la plupart des analystes estiment qu'Orange et Free devraient demander chacun deux blocs.

Les stratégies de Bouygues et de Numericable sont plus incertaines. Bouygues pourrait essayer de neutraliser Free en postulant pour deux blocs de fréquences, ce qui ferait monter les prix de manière agressive, estime Citi Bank dans une note.

La maison mère de Numericable, Altice, pourrait pour sa part miser sur un rachat de Bouygues Telecom à court terme, estime Berenberg dans une note, même si Martin Bouygues a refusé une offre d'Altice à 10 milliards d'euros cet été.

Numericable-SFR pourrait alors ne demander qu'un seul bloc, pour éviter d'acheter des fréquences qu'il perdrait en rachetant éventuellement Bouygues Telecom, les autorités de régulation françaises empêchant un opérateur de détenir un nombre trop élevé de fréquences.

L'Arcep doit désormais étudier les candidatures des quatre opérateurs, et publiera la liste des candidats admis d'ici un mois environ, précise le communiqué. Les enchères se dérouleront au mois de novembre afin que les autorisations puissent être délivrées d’ici la fin de l'année 2015.

(Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)

 
Bouygues Télécom, Numericable-SFR, Free et Orange ont demandé à participer aux enchères sur la bande 700 Megahertz, organisées par l'Arcep. Sans surprise, tous les grands opérateurs sont intéressés par ces enchères qui leur permettront de développer leurs réseaux 4G, puis 5G, alors que la compétition sur le marché français des télécoms reste féroce. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader