Altice s'offre Cablevision pour 17,7 milliards de dollars

jeudi 17 septembre 2015 16h35
 

par Leila Abboud et Joseph Sotinel

PARIS (Reuters) - Altice a annoncé jeudi le rachat du quatrième câblo-opérateur américain, Cablevision, pour une valeur d'entreprise de 17,7 milliards de dollars (15,7 milliards d'euros) dette incluse, permettant à la maison mère de Numericable-SFR de devenir un acteur majeur sur ce secteur très lucratif aux Etats-Unis.

Le fondateur d'Altice, le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, accroît ainsi son empire dans les télécoms et le câble, construit grâce à des acquisitions en France, au Portugal et en Israël, toutes financées par la dette et rendues possibles par les taux d'emprunt particulièrement bas.

Il s'agit de la sixième acquisition majeure d'Altice depuis un peu plus de deux ans, après celles de SFR, de Virgin Mobile, de Portugal Telecom, du groupe média NextRadioTV, et du cablo-opérateur américain Suddenlink. Il a en revanche essuyé un refus quand il a tenté de racheter Time Warner Cable.

Pour convaincre les propriétaires de Cablevision, qui avaient indiqué dans un premier temps ne pas être vendeurs et avec qui il négocie depuis juin, Patrick Drahi s'est engagé à verser 34,90 dollars en numéraire pour chaque action Cablevision, soit une prime de 22% sur le cours de clôture de mercredi.

La transaction sera financée au moyen de 14,5 milliards de dollars de dette nouvelle et existante de Cablevision, ainsi qu'au moyen de cash du câblo-opérateur américain et de 3,3 milliards de dollars de cash d'Altice.

Pour financer cette opération, Altice va lever 8,6 milliards de dollars en créant de la dette, principalement à travers Cablevision et sans toucher à celle de son holding européen, dont le ratio de levier est déjà très élevé.

Il lèvera également 3,3 milliards de dollars en actions, 70% en émettant des actions Altice et 30% à travers les fonds BC Partners et CPP Investment Board, avec qui Altice possède déjà Suddenlink.

En ce qui concerne les actions Altice, le groupe va émettre des actions de classe A, qui ont moins de droits de vote que les actions B, détenues en grande majorité par Patrick Drahi lui-même.   Suite...

 
Le câblo-opérateur américain Cablevision Systems a accepté une OPA de 17,7 milliards de dollars (15,7 milliards d'euros) d'Altice, la holding de Patrick Drahi (photo). /Photo prise le 27 mai 2015/REUTERS/Philippe Wojazer