Résultats en baisse pour Oracle mais le "cloud" progresse

mercredi 16 septembre 2015 22h54
 

(Reuters) - Oracle a publié mercredi un bénéfice et un chiffre d'affaires en baisse en raison de la vigueur du dollar et du déclin des ventes de ses logiciels traditionnels, qui souffrent de la concurrence des logiciels du "cloud".

Le chiffre d'affaires au premier trimestre de son exercice décalé achevé le 31 août s'établit à 8,45 milliards de dollars après 8,60 milliards de dollars il y a un an.

Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires à 8,53 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net est tombé à 1,75 milliard de dollars, soit 40 cents par action, contre 2,18 milliards de dollars (48 cents par action) un an plus tôt.

L'action Oracle, considérée comme un étalon du secteur high tech, recule légèrement dans les échanges d'après-Bourse, à 38,25 dollars, après avoir clôturé à 38,27 dollars.

Le chiffre d'affaires du segment logiciels "cloud" et services, surveillé de près par les investisseurs, a bondi de 34% à 451 millions de dollars.

La manière dont l'éditeur de progiciels renforce son segment "cloud" est une bonne indication de sa capacité à surmonter la concurrence de concepteurs spécialisés tels que Salesforce.com

Oracle est confronté à l'arrivée de sociétés plus petites et plus jeunes, face auxquelles il oppose une résistance farouche, au détriment peut-être de ses marges bénéficiaires.

(Abhirup Roy à Bangalore; Patrick Vignal pour le service français)

 
Oracle affiche un bénéfice et un chiffre d'affaires en baisse en raison de la vigueur du dollar et du déclin des ventes de ses logiciels traditionnels, qui souffrent de la concurrence des logiciels du "cloud". Le chiffre d'affaires au premier trimestre de son exercice décalé achevé le 31 août s'établit à 8,45 milliards de dollars après 8,60 milliards de dollars il y a un an. /Photo prise le 15 juin 2015/REUTERS/Robert Galbraith