Google ne veut pas devenir un constructeur automobile

mercredi 16 septembre 2015 07h23
 

FRANCFORT (Reuters) - Google n'a pas l'intention de devenir un constructeur automobile, a déclaré mardi le directeur général du géant internet pour l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse.

Google a annoncé lundi avoir nommé John Krafcik, un ancien de Hyundai, à la tête de son programme de voitures autonomes.

Philipp Justus, qui est également directeur général pour l'Europe centrale et orientale, a expliqué que Google travaillait sur des voitures en partenariat avec l'industrie automobile sans pour autant vouloir en devenir l'un des acteurs.

"Ce n'est pas quelque chose que nous pourrions faire seuls", a-t-il dit, ajoutant que figuraient dans les partenaires de Google les équipementiers Bosch et ZF Friedrichshafen. "Par ailleurs, Google n'a pas l'intention de devenir un constructeur automobile".

Les constructeurs haut de gamme allemands BMW, Mercedes-Benz et Audi recrutent actuellement des spécialistes des logiciels dans l'espoir de ne pas se laisser doubler par Google et d'autres spécialistes des hautes technologies sur le segment jugé stratégique de la voiture autonome.

(Edward Taylor, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 
Google, qui a placé John Krafcik, un ancien de Hyundai, à la tête de son programme de voitures autonomes, a expliqué travailler sur des voitures en partenariat avec l'industrie automobile sans pour autant vouloir en devenir l'un des acteurs. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann