Bolloré, devenu président de Canal+, rebaptise D8, D17 et iTélé

jeudi 3 septembre 2015 17h05
 

par Joseph Sotinel

PARIS (Reuters) - Vincent Bolloré veut poursuivre l'intégration de Canal+ à Vivendi, dit-il aux employés du groupe de la chaîne cryptée dans un courrier, envoyé jeudi après qu'il ait pris la présidence du conseil de surveillance de la chaîne.

"Groupe Canal va être totalement intégré à Vivendi comme le sont toutes les grandes filiales", écrit le premier actionnaire et président du conseil de surveillance de Vivendi dans ce courrier, que Reuters a consulté.

Parmi les changements promis, un rapprochement des différentes chaînes du groupe, dont certaines sont même rebaptisées.

Plutôt que de parler des chaînes gratuites D8, D17 et iTélé, le nouveau président affirme : "Nous devons rapprocher C8 - C17 - CNews de Canal", avec une partie claire réduite sur la chaîne historique, et un développement des trois chaînes gratuites.

La réforme de ces trois chaînes avait déjà été engagée cette été, quand Ara Aprikian, qui dirigeait les chaînes gratuites, avait été remercié par Vivendi.

Le destin d'iTélé, qui deviendrait donc CNews, semble tenir particulièrement à coeur à Vincent Bolloré, qui s'y serait rendu par surprise en août pour visiter les locaux, selon le quotidien Les Echos.

La chaîne d'information de Canal+ peine à rattraper les audiences de BFMTV (1% pour iTélé contre 2,1% pour BFMTV en juillet 2015, au même niveau qu'en juillet 2014, selon les mesures de Médiamétrie).

Le propriétaire de BFMTV, le groupe NextRadioTV d'Alain Weill, s'est allié au fonds Altice du milliardaire Patrick Drahi.   Suite...

 
Vincent Bolloré prend la présidence du conseil de surveillance de Canal+ et Jean-Christophe Thiery, directeur général de Havas Media Group, remplacera Bertrand Meheut comme président du directoire, a annoncé jeudi Vivendi à l'issue d'un conseil de surveillance de sa filiale /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard