Vivendi vers de nouvelles acquisitions après un profit en hausse

mercredi 2 septembre 2015 20h32
 

PARIS (Reuters) - Vivendi a fait état mercredi d'une hausse de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel semestriels, avec des performances particulièrement solides pour Universal Music Group, et envisage de nouvelles acquisitions grâce à une trésorerie dopée par ses cessions dans les télécoms.

Après avoir cédé ses parts dans les opérateurs télécoms SFR en France et GVT au Brésil, Vivendi peut compter sur une trésorerie nette retraitée des opérations réalisées depuis le 30 juin proche de neuf milliards d'euros, contre 6,3 milliards fin juin.

"Tous les éléments sont en place pour renforcer notre entreprise dans un environnement très compétitif, pour poursuivre notre politique d'acquisitions (...) et pour faire de nouveaux investissements stratégiques", a énuméré le président du directoire de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine, lors d'une conférence téléphonique.

Il a confirmé les objectifs de Vivendi pour 2015, à savoir une légère progression du chiffre d'affaires, un taux de marge opérationnelle courante proche de celui de 2014 et un résultat net ajusté en hausse d'environ 10%.

La croissance du groupe est soutenue par sa maison de disques, Universal Music Group, grâce à un bond de 34% des revenus liés aux abonnements et au streaming au premier semestre.

UMG engrange un chiffre d'affaires de 2,311 milliard d'euros pour l'ensemble de ses activités sur le semestre, en hausse de 3,4% par rapport au premier semestre 2014 à données comparables.

Ces résultats ne prennent pas en compte le lancement d'Apple Music, intervenu après la clôture des comptes du premier semestre, a précisé le directeur financier de Vivendi, Hervé Philippe. Il a ajouté qu'il était trop tôt pour prévoir l'impact de l'arrivée d'Apple sur le marché du streaming.

L'activité de Groupe Canal+ est elle aussi en hausse. Pour profiter de la croissance en Afrique, Vivendi va ouvrir un bureau à Abidjan (Côte d'Ivoire).

Du côté de son service de streaming, concurrencé par Netflix, Arnaud de Puyfontaine a fait état de 700.000 abonnés payants.   Suite...

 
Vivendi a fait état mercredi d'une hausse de son chiffre d'affaires (5,095 milliards d'euros) et de son résultat opérationnel (516 millions d'euros) au premier semestre, en partie grâce à la croissance de la maison de disques Universal Music Group, particulièrement forte dans le streaming (diffusion en continu). /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann