Bénéfice inattendu de Nintendo au 1er trimestre

mercredi 29 juillet 2015 10h53
 

TOKYO (Reuters) - Nintendo a annoncé mercredi avoir contre toute attente généré un bénéfice sur son premier trimestre clos fin juin, grâce à la faiblesse du yen et à des ventes solides pour ses figurines "amiibo", des petits jouets connectés compatibles avec les principaux jeux vidéo du groupe.

Nintendo a enregistré sur ces trois mois un résultat opérationnel de 1,1 milliard de yens (8,05 millions d'euros), alors qu'il affichait une perte d'exploitation de 9,5 milliards de yens un an plus tôt.

Les 20 analystes interrogés par Thomson Reuters tablaient en moyenne sur une perte de 6,3 milliards de yens.

Le géant nippon du jeu vidéo a également mis en avant les solides ventes de sa console portable 3DS ainsi que le succès de plusieurs titres dédiés à cet appareil comme "Puzzle & Dragons Z + Puzzles & Dragons Super Mario Bros. Edition".

Nintendo a précisé par ailleurs avoir écoulé 1,62 million d'exemplaires de son nouveau jeu de tir pour la console de salon Wii U, "Splatoon".

Le groupe japonais a annoncé il y a à peine plus de deux semaines le décès de son directeur général Satoru Iwata, des suites d'un cancer.

Le nom de son successeur n'a pas encore été annoncé mais deux personnes se détachent comme candidats potentiels à la direction du groupe : Genyo Takeda, l'un des principaux développeurs de la Wii, et Shigeru Miyamoto, concepteur des jeux à succès Mario et Donkey Kong.

Selon les analystes, le nouveau patron de Nintendo devra s'attacher à éviter de cannibaliser les consoles, métier traditionnel du groupe, tout en le poussant activement dans le secteur des jeux sur smartphones et tablettes.

Après avoir été longtemps récalcitrant à se lancer dans les jeux mobiles, Satoru Iwata avait finalement annoncé une association avec le développeur de jeux en ligne DeNA en mars dernier.   Suite...

 
Nintendo a annoncé avoir contre toute attente généré un bénéfice sur son premier trimestre clos fin juin, grâce à la faiblesse du yen et à des ventes solides pour ses figurines "amiibo", des petits jouets connectés compatibles avec les principaux jeux vidéo du groupe. Nintendo a enregistré sur ces trois mois un résultat opérationnel de 1,1 milliard de yens (8,05 millions d'euros), alors qu'il affichait une perte d'exploitation de 9,5 milliards de yens un an plus tôt. /Photo prise le 29 juillet 2015/REUTERS/Thomas Peter