July 29, 2015 / 5:24 AM / 2 years ago

Atos confirme ses objectifs après l'intégration de Xerox ITO

3 MINUTES DE LECTURE

Atos annonce relever son objectif de flux de trésorerie pour 2015 et confirme également ses autres prévisions pour l'année, qui intègrent désormais l'acquisition des activités informatiques de Xerox (Xerox ITO). La société de services d'informatique et d'ingénierie (SSII) a réalisé au 1er semestre un chiffre d'affaires de 4,941 milliards d'euros, en hausse de 18%, soit une croissance de 0,3% à périmètre et taux de change constants. /Photo d'archives/Susanne Lindholm/Scanpix Sweden

PARIS (Reuters) - Atos a annoncé mercredi relever son objectif de flux de trésorerie pour 2015 et a également confirmé ses autres prévisions pour l'année, qui intègrent désormais l'acquisition des activités informatiques de Xerox (Xerox ITO).

La société de services d'informatique et d'ingénierie (SSII) précise dans un communiqué prévoir un flux de trésorerie disponible de l'ordre de 420 millions d'euros en 2015, alors qu'elle se bornait précédemment à le prévoir en hausse par rapport aux 367 millions de 2014.

Le groupe confirme aussi viser pour 2015 une croissance organique positive de son chiffre d'affaires, après un recul en 2014, une nouvelle amélioration de sa marge opérationnelle à 8,0%-8,5%, des objectifs confirmés mais en prenant maintenant en compte l'acquisition de Xerox XTO bouclée le 30 juin.

Au premier semestre, Atos a réalisé un chiffre d'affaires de 4,941 milliards d'euros, en hausse de 18%, soit une croissance de 0,3% à périmètre et taux de change constants.

Son bénéfice opérationnel progresse de 26% à 345,6 millions d'euros, soit une marge de 7,0% en hausse de 60 points de base à périmètre et taux de change constants.

Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 4,938 milliards d'euros et un bénéfice d'exploitation de 353 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les prises de commandes ont progressé de 16,7% sur un an à 5,088 milliards d'euros à fin juin, donnant un ratio "book to bill" de 103%.

L'activité commerciale a été "forte" au deuxième trimestre, fait valoir le PDG Thierry Breton dans un communiqué, mentionnant plusieurs grands contrats de haute technologie.

Avec l'acquisition de Xerox XTO, Atos compte quasiment tripler la part de son chiffre d'affaires en Amérique du Nord à 21% en 2016 contre 8% en 2013 et se hisser dans le Top 10 d'un marché dominé par IBM, HP et Accenture.

Sur ce seul marché nord-américain, Atos vise une croissance pour 2017 de 3-5% de son chiffre d'affaires avec une marge opérationnelle de 9 à 10%.

Atos avait actualisé le 18 juin ses objectifs pour la période 2014-2016 en prévoyant un doublement de son résultat net part du groupe à 530 millions d'euros, un chiffre d'affaires supérieur à 11 milliards, une marge opérationnelle comprise entre 8,5% et 9,5% et un flux de trésorerie nette de 500-550 millions.

Le groupe, dont l'allemand Siemens est le premier actionnaire industriel, a annoncé fin février l'entrée à son capital de ses partenaires américains EMC et VMware à la suite du désengagement total du fonds PAI Partners par la vente d'un bloc de 9% de son capital.

Cette décision fait suite à la réintégration au sein d'Atos de Canopy, fournisseur de services de "cloud" (stockage de données à distance) cofondé il y a trois ans avec EMC et VMware.

Cyril Altmeyer, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below