Fiat Chrysler rappelle des véhicules pour prévenir le piratage

samedi 25 juillet 2015 12h08
 

(Reuters) - Fiat Chrysler va rappeler 1,4 million de véhicules aux Etats-Unis pour installer un logiciel permettant d'empêcher les pirates informatiques de prendre le contrôle à distance du moteur, de la direction et d'autres mécanismes.

Selon des fonctionnaires fédéraux, il s'agit de la première démarche de ce type, prise après que des chercheurs en cybersécurité ont utilisé internet pour couper le moteur d'une Jeep Cherokee en marche, ce qui a renforcé les inquiétudes concernant la sécurité des voitures connectées à internet.

L'autorité américaine de la sécurité routière, la NHTSA, a annoncé vendredi qu'elle mènerait une enquête pour savoir si la solution de Fiat Chrysler d'améliorer le logiciel suffisait à protéger les clients automobilistes des "hackers".

Les experts estiment qu'il serait souhaitable que cette décision crée une prise de conscience dans l'industrie automobile. Les risques liés à la connectivité des appareils vont bien au-delà des voitures, notamment aux hôpitaux et aux usines chimiques.

(Bernie Woodall et Joseph Menn, Juliette Rouillon pour le service français)

 
Fiat Chrysler va rappeler 1,4 million de véhicules aux Etats-Unis pour installer un logiciel permettant d'empêcher les pirates informatiques de prendre le contrôle à distance du moteur, de la direction et d'autres mécanismes. /Photo d'archives/REUTERS/Rebecca Cook