L'UE autorise Nokia à racheter Alcatel-Lucent

vendredi 24 juillet 2015 12h15
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne annonce vendredi autoriser l'acquisition d'Alcatel-Lucent par Nokia, l'exécutif européen jugeant les chevauchements d'activités limités entre ces deux équipementiers des télécoms qui, estime-t-il, resteront exposés à une forte concurrence

"La Commission a estimé que l'opération ne poserait pas de problème de concurrence, notamment parce que les parties ne sont pas des concurrents proches et parce que plusieurs concurrents puissants au niveau mondial continueront d'exercer leurs activités à l'issue de l'opération", explique la CE dans un communiqué.

Elle ajoute que "même si l'entité issue de la concentration détiendra une part de marché cumulée approchant, voire dépassant, les 30 % pour certains types d'équipements, les chevauchements entre les activités des deux entreprises sont, dans les faits, limités".

La CE dit aussi que Nokia a une forte présence en Europe, où Alcatel-Lucent est un petit intervenant, alors que les positions sont inversées en Amérique du Nord.

Le nouvel ensemble né de ce rapprochement de 15,6 milliards d'euros se classera au deuxième rang mondial du secteur derrière le suédois Ericsson et devant les chinois Huawei et ZTE ou le sud-coréen Samsung.

Les autorités de la concurrence américaines, brésiliennes et serbes ont déjà donné leur feu vert au projet.

(Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

 
La Commission européenne autorise l'acquisition d'Alcatel-Lucent par Nokia. L'exécutif européen jugent les chevauchements d'activités limités entre ces deux équipementiers des télécoms qui, estime-t-il, resteront exposés à une forte concurrence. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes