Apple tente de rassurer les investisseurs sur l'Apple Watch

mercredi 22 juillet 2015 09h07
 

par Julia Love

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a tenté de rassurer les investisseurs sur le fait que sa montre "intelligente" n'était pas un échec commercial, un message qui a reçu un accueil mitigé à Wall Street.

La firme à la pomme, qui a publié mardi ses résultats du troisième trimestre, clos fin juin, de son exercice décalé, a communiqué pour le trimestre en cours une prévision de chiffre d'affaires en deçà des attentes des analystes. Le titre a perdu jusqu'à 8% dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street.

Lors de la présentation des résultats, des représentants du groupe de Cupertino ont évoqué plusieurs points positifs sur l'Apple Watch, dont les performances sont suivies avec la plus grande attention depuis son lancement le 24 avril dernier.

Sans livrer de chiffres précis, le directeur financier Luca Maestri a déclaré lors d'une interview à Reuters que les ventes du nouveau produit dépassaient les attentes du groupe.

Il a indiqué que les ventes d'Apple Watch au cours des neuf semaines ayant suivi son lancement avaient dépassé celles réalisées par l'iPhone et l'iPad sur une période comparable après leur mise sur le marché.

Lors d'une conférence téléphonique avec les investisseurs, le directeur général d'Apple, Tim Cook, a qualifié ces ventes de particulièrement spectaculaires, rappelant que la montre a dans un premier temps été commercialisée seulement en ligne et que la chaîne d'approvisionnement n'avait pas suivi la demande.

Il a contredit des informations ayant circulé concernant une chute des ventes rapidement après le lancement de l'Apple Watch, expliquant que les meilleurs chiffres de vente avaient été réalisés au mois de juin.

"Nous croyons qu'il existe d'énormes possibilités pour l'Apple Watch", a-t-il déclaré.   Suite...

 
La firme à la pomme, qui a publié mardi ses résultats du troisième trimestre, clos fin juin, de son exercice décalé, a communiqué pour le trimestre en cours une prévision de chiffre d'affaires en deçà des attentes des analystes. Lors de la présentation des résultats, des représentants du groupe de Cupertino ont évoqué plusieurs points positifs sur l'Apple Watch, comme le fait que que les ventes au cours des neuf semaines ayant suivi son lancement avaient dépassé celles réalisées par l'iPhone et l'iPad sur une période comparable. /Photo prise le 17 juin 2015/REUTERS/Robert Galbraith