Treizième trimestre de suite de recul du CA d'IBM

mardi 21 juillet 2015 07h19
 

(Reuters) - International Business Machines (IBM) a fait état lundi de la treizième baisse d'affilée de son chiffre d'affaires trimestriel, les performances du géant informatique américain étant affectées à la fois par la cession d'activités à faible rentabilité et par la vigueur du dollar.

A la suite de l'annonce de ces résultats, le titre IBM cédait quelque 5% dans des échanges d'après-Bourse.

IBM, qui a vendu l'an dernier ses serveurs d'entrée de gamme x86 au chinois Lenovo, a poursuivi la réorganisation de ses activités avec la finalisation ce mois de la cession de sa division semi-conducteurs, déficitaire, à GlobaolFoundries.

"Big Blue" veut se concentrer sur des activités en forte croissance telles que les logiciels de sécurités, les services informatiques dématérialisés ou encore l'analyse de données.

Les revenus de ces activités, qualifiées "d'impératifs stratégiques" par IBM, ont augmenté de quelque 20% mais n'ont pas, à ce stade, compensé la perte de chiffre d'affaires liées aux actifs vendus.

Sur les trois mois à fin juin, le chiffre d'affaires s'est établi à 20,81 milliards de dollars (19,2 milliards d'euros) contre 24,05 milliards au deuxième trimestre 2014 et un consensus des analystes financiers de 20,95 milliards.

Pour le troisième trimestre, IBM a dit anticiper un chiffre d'affaires similaire à celui du premier, à savoir 19,6 milliards de dollars.

"(...) Nous pensons que des opérations de fusions-acquisitions représentent le seul rayon d'espoir d'un retour à la croissance pour ces géants de la technologie", a estimé Daniel Ives, analyste chez FBR Capital Markets.

IBM, qui réalise plus de la moitié de ses ventes à l'international, a noté que ses résultats avaient été plombés par la bonne tenue du dollar.   Suite...

 
IBM annonce la treizième baisse d'affilée de son chiffre d'affaires trimestriel, les performances du géant informatique américain étant affectées à la fois par la cession d'activités à faible rentabilité et par la vigueur du dollar. Sur les trois mois à fin juin, le CA s'est établi à 20,81 milliards de dollars (19,2 milliards d'euros) contre 24,05 milliards au deuxième trimestre 2014. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking