Toshiba a gonflé ses profits de 1,13 milliard d'euros

lundi 20 juillet 2015 18h23
 

par Ritsuko Ando

TOKYO (Reuters) - Toshiba a gonflé artificiellement son bénéfice d'exploitation de 151,8 milliards de yens (1,13 milliard d'euros) sur plusieurs années par le biais d'irrégularités comptables au vu et au su de sa direction, constate un comité indépendant.

Le rapport de ce comité publié lundi risque de provoquer une reformulation des comptes, une refonte de la direction et pourrait aussi déboucher sur de lourdes amendes.

Le directeur général Hisao Tanaka et son prédécesseur, le vice-président Norio Sasaki, étaient au courant de cette surévaluation des bénéfices et des retards dans la comptabilisation des pertes conformément à une culture d'entreprise qui "évitait de s'opposer aux souhaits des supérieurs", explique le comité, dans un résumé transmis par le conglomérat à la Bourse de Tokyo.

"De ce fait, lorsque la direction présentait des 'challenges', les présidents de division, les managers et le personnel n'ont cessé d'exercer des pratiques comptables irrégulières pour remplir les objectifs conformément aux souhaits de leurs supérieurs".

Des sources ont dit que Tanaka et Sasaki démissionneraient dans les mois qui viennent et que le conseil d'administration serait en grande partie renouvelé lors d'une assemblée générale prévue en septembre.

D'autres sources avaient précédemment déclaré que l'une des théories des enquêteurs était que les dirigeants, inquiets de l'impact de la catastrophe de Fukushima de mars 2011 sur le segment nucléaire, avaient fixé des objectifs irréalisables aux nouvelles opérations comme les compteurs intelligents et les portiques de péage électronique.

Le rapport ne mentionne pas Fukushima mais il observe que les pressions étaient particulièrement fortes durant les exercices budgétaires 2011 et 2012.

La comptabilité irrégulière se caractérisait par la surévaluation des profits ou leur comptabilisation anticipée, le report comptable des pertes et des charges, autant de procédés qui aboutissaient à fixer aux divisions des objectifs encore plus élevés pour la période suivante.   Suite...

 
Toshiba a gonflé artificiellement son bénéfice d'exploitation de 151,8 milliards de yens (1,13 milliard d'euros) sur plusieurs années par le biais d'irrégularités comptables au vu et au su de sa direction, constate un comité indépendant. /Photo prise le 6 avril 2015/REUTERS/Toru Hanai